Monde

Huit hommes gais assassinés à Bilbao

Bilbao la nuit par Niclas Dehmel on Unsplash

Tous auraient été contactés par une appli de rencontre avant d’être drogués et dépouillés

S’il s’est livré à la police de Irún, au Pays basque, ville frontalière avec la France, un colombien de 25 ans répondant aux initiales N.D.M.B dit ne rien à voir avec les faits. Il est pourtant suspecté d’avoir recruté ses victimes via l’application de rencontres Wapo puis de les avoir drogués au GHB, drogue de synthèse induisant une soumission chimique, afin de les dépouiller. Les doses trop importantes auraient causé leur mort.

En décembre, alors qu’une des victimes a pu s’échapper, la police a identifié plusieurs cas correspondant au même mode opératoire et a entamé la recherche d’autres victimes possibles. Elle a alors identifié huit décès d’hommes vivant seuls et dont la mort n’avait alors pas éveillé une attention particulière.

À lire dans Libération </p

_________________
6 mai 2022   Thèmes: Étiquettes : ,

À lire également