Lausanne

Bordello Foam

mer 31 juillet, 22:00
Martigny

After Pride

sam 20 juillet, 22:00
Lausanne
#places à gagner

Sleater-Kinney

ven 23 août, 19:30
Lausanne

Festival 30 ans de Lilith

ven 25 octobre - sam 26 octobre

Pink TV en difficulté

Il manquerait encore 1 million d’euros à PinkTV pour boucler son plan de relance. Le 21 mars la chaîne devrait se scinder en deux: un canal généraliste et une chaîne X.

La chaîne de télévision française «gay et gay-friendly» PinkTV a entamé des démarches en vue d’une éventuelle recapitalisation. Selon le directeur de la chaîne Pascal Houzelot interrogé sur Europe 1, il manquerait 1 million sur les 4,5 millions d’euros que nécessite le plan de relance de la chaîne. Celle-ci a effectué plusieurs licenciements ces derniers mois et consenti des économies importantes, y compris sur les programmes. Pink se scindera dès le 21 mars en deux canaux: un programme généraliste gratuit et un canal porno payant, baptisé «PinX». Toutefois, si les dirigeants de la chaîne ne parviennent pas à boucler leur plan financier, la chaîne rose pourrait cesser de diffuser à la fin du mois. Dans ce contexte, le chiffre de 110’000 abonnés (au lieu des 180’000 prévus) revendiqué par la direction de PinkTV est contesté, des actionnaires de la chaîne cités par Libération, l’évaluant plutôt aux alentours de 70’000. Parmi les soutiens de Pink depuis ses début en 2003, les trois principales télévisions privées françaises, TF1, Canal+ et M6.