Le Danemark légalise l’insémination artificielle pour les lesbiennes

Proposée par le gouvernement de droite, la nouvelle loi sur l’insémination artificielle a profondément divisé la majorité.

C’est à une très courte majorité de 87 contre 83 que le Parlement danois a finalement adopté, vendredi 2 juin, la section du projet de loi gouvernemental sur l’insémination artificielle autorisant le recours à cette pratique par des femmes lesbiennes et des femmes seules dans les hôpitaux publics du pays. L’adoption du texte a suivi plusieurs semaines de débats politiques focalisés sur ce point sensible qui ont profondément divisé les rangs de la coalition majoritaire libérale-conservatrice.
Le Danemark a été le premier pays au monde à introduire, en 1989, un partenariat enregistré destiné aux personnes de même sexe. Celui-ci excluait toutefois la possibilité d’adopter des enfants et, jusqu’à présent, l’insémination artificielle.

À lire également