Lausanne

Talent Show Chaud Cho

dim 30 juin, 16:00
Genève

Bingo Divas

jeu 20 juin, 19:00
Lausanne

Extra Viewing Party

sam 22 juin, 18:00
Genève

Le Temple: Fusion

sam 6 juillet, 23:00

Bulgarie: Une homophobie enracinée

Selon une enquête récente, 80% des Bulgares auraient une opinion négative des homosexuels et justifieraient les discriminations à leur encontre.

Membre de l’Union européenne depuis près d’un an, la Bulgarie serait, selon une étude de l’Agence Skala pour la Commission pour la protection contre la discrimination, un organisme public, le pays dont la population resterait la plus hostile aux personnes homosexuelles.

Selon le sondage, rendu public le 20 décembre dernier, 80% des personnes interrogées disent avoir une opinion négative des gays. 70% des personnes refuseraient de travailler dans la même pièce que des homosexuels et plus de la moitié d’entre elles se diraient même prêtes à renier un enfant qui ferait son coming out. En revanche, l’étude indique que l’homosexualité féminine bénéficie d’une acceptation plutôt large au sein de la population bulgare. Les sociologues ayant mené l’étude insistent sur la confusion existant entre travestissement et homosexualité masculine.

Discriminations ethniques
Relevant par ailleurs des attitudes extrêmement fermées entre communautés ethniques, notamment turques et roms, l’étude relève qu’une majorité des personnes interrogées considèrent les discriminations fondées sur l’ethnie ou l’orientation sexuelle comme «normales». Une loi anti-discrimination est en vigueur depuis 2003, résultat du processus d’adhésion à l’UE.