Montreux
#places à gagner

Henry Moodie + Lauren Spencer Smith

ven 5 juillet, 20:30
Genève

Le Temple: Fusion

sam 6 juillet, 23:00
Lausanne

La Messe 3.0

sam 22 juin, 22:00
Lausanne

Talent Show Chaud Cho

dim 30 juin, 16:00

Allô, SOS théorie du genre?

Le contribuable lombard paiera pour une fumeuse hotline destinée à débusquer la propagande «gender» dans les écoles de la région italienne.

C’est Noël aussi pour les paranos de la «théorie du genre» en Italie. Le Conseil régional de Lombardie a en effet décider d’allouer 50’000 euros à la mise en place d’une hotline pour signaler des «actions contraires aux valeurs de la famille» dans les écoles, a rapporté cette semaine le quotidien «La Repubblica». Ce service gratuit sera à l’écoute 24 heures sur 24.

A l’origine du projet, la Ligue du Nord, premier parti en région Lombardie. Cette formation autonomiste d’extrême droite semble obsédée, ces derniers mois, par la soi-disant «théorie du genre» et son influence présumée auprès des chères têtes blondes. Elle dénonce ainsi avec virulence toute information aux jeunes portant sur la diversité et l’identité sexuelles, et multiplie les conférences et les réunions sur ce thème. L’une d’elles, en janvier, avait eu pour invité Don Mauro Inzoli, un prêtre entre-temps inculpé pour pédophilie.

Fantômes
«Nous voulons savoir où ces enseignements sont dispensés et où se trouvent des livres qui promeuvent cette idéologie, afin d’intervenir auprès du ministère», martèle Massimiliano Romeo, chef du groupe léguiste à l’assemblée régionale. «Ce sont des fantômes qui existent seulement dans les cauchemars padaniens», rétorque le conseiller régional Fabio Pizzul (Parti démocrate).