Monde

Les gays et lesbiennes finlandais pourront se marier

La Finlande est devenue le 12e Etat européen à ouvrir le mariage aux couples homosexuels, au terme d’un débat féroce… qui n’est peut-être pas terminé.

Cent cinq voix contre 92. Le Parlement de Finlande a approuvé à une courte majorité, ce vendredi, la loi ouvrant le mariage aux couples de même sexe. Le résultat du vote parlementaire a été ovationné par plusieurs milliers de manifestants réunis devant l’édifice, qui ont crié «Merci!» aux élus. Seuls une dizaine de personnes s’étaient rassemblées à l’autre bout de l’esplanade pour manifester leur hostilité à la mesure.

La réforme des unions était demandée par une pétition de la plateforme Tahdon 2013 («Oui, je le veux»), qui a recueilli quelque 166’000 signatures dans le pays de 5 millions d’habitants.

Une question de «dignité humaine»
Le projet bénéficie d’un large soutien de la part de la société civile, des entrepreneurs et même de l’Eglise luthérienne. Son archevêque, Kari Mäkinen, a pris fait et cause pour la réforme, selon lui une «question de dignité humaine qui puise dans les sources de la foi chrétienne».

Longtemps après la Suède, la Finlande est le dernier des pays nordiques à faire le pas… avec difficulté. Surprenant, alors que les homosexuels finlandais ont déjà la possibilité d’adopter l’enfant de leur partenaire (le partenariat enregistré est en vigueur depuis 2002) et les lesbiennes accès à la PMA. Le projet de mariage pour tous a néanmoins rencontré une opposition féroce de la part des chrétiens-démocrates, qui ont menacé de quitter la coalition centriste au pouvoir, et surtout des nationalistes des Vrais Finlandais, premier parti d’opposition. Certain de triompher aux élections d’avril 2015, son leader, Timo Soini, a promis de faire annuler la loi avant son entrée en vigueur.

Source: «Foreign Policy»

Thèmes: Finlande  Mariage 

2 comments

Félicitations aux Finlandais et prenons-en de la graine en Suisse. Pourquoi pas une pétition maousse pour lancer la bataille du mariage ici?

Comments are closed.

À lire également