Le Koweït veut dépister les homos candidats à l’immigration

L’émirat du Golfe persique prévoit de mettre en place de mystérieux «tests» censés empêcher l’entrée de gays sur son territoire.

Un haut fonctionnaire du Ministère de la Santé koweïtien a annoncé l’intention de son pays de soumettre les expatriés à un test censé dépister s’ils sont homosexuels. La mesure doit empêcher l’installation de personnes gay dans l’émirat, mais aussi dans les pays voisins membres du Conseil de coopération du Golfe (le CCG, qui comprend Bahreïn, Oman, le Qatar, l’Arabie saoudite et les Emirats arabes unis).

Tests de virginité
«Nos centres de santé effectuent les examens médicaux sur les expatriés quand ils entrent dans les pays de la CCG, a rappelé Yousouf Mindkar, directeur de la Santé publique koweïtienne au quotidien «Al-Rai». Nous prendrons des mesures plus strictes qui nous aiderons à détecter les gays.» La nature du test en question n’est pas précisée dans l’interview, relevée par le site britannique Pink News. Dans certains pays du Proche et du Moyen-Orient, les hommes soupçonnées d’homosexualité sont soumis à des «tests de virginité» humiliants, consistant en une inspection du rectum.

L’homosexualité est illégale au Koweït comme dans la quasi totalité des Etats du Golfe. Selon l’article 193 du Code pénal, les rapports consentis entre adultes de plus de 21 ans sont passibles d’une peine de prison maximale de 7 ans – 10 ans s’ils impliquent une personne plus jeune.

2 comments

Quand on pense que ce pays est en état de quasi-faillite permanent depuis des décennies, ils auraient peut-être d’autres soucis à essayer de régler…

Comments are closed.

À lire également