Lausanne

Talent Show Chaud Cho

dim 30 juin, 16:00
Montreux
#places à gagner

Henry Moodie + Lauren Spencer Smith

ven 5 juillet, 20:30
Genève

Le Temple: Fusion

sam 6 juillet, 23:00
Lausanne

Extra Viewing Party

sam 22 juin, 18:00

Les Pépites d’avril

Les Pépites d’avril
Élie Autin, photo: Yolane Rais

Une productrice à marteau, une pop star qui fait un retour aux sources, de la techno ambient, un super groupe de génie et un magnifique présage. Let’s gooooooo.

Élie Autin – danse

Quand on pense à la danse contemporaine, on pense au corps, à la démarche, à la prise d’espace, de position, à la puissance, et pour toutes ces raisons on pense à Élie Autin. 
Élie Autin est une danseuse, performeuse et mannequin qui, après avoir vécu entre le Maroc et la France, a décidé de poser ses valises en Suisse. La danseuse commence un parcours classique au Maroc à l’âge de 4 ans et continue à se former dans cet art jusqu’à l’obtention de son diplôme à la Manufacture de Lausanne, en 2019. Élie Autin c’est le militantisme par le corps, c’est un premier spectacle, Présage, découvert à l’automne 2022 à l’Arsenic. Dans cette performance dansée, il est question de mettre à mal le regard occidental sur les corps noirs. Nous observons Élie en chimère déchue, mais c’est avant tout elle qui nous observe et nous invite à nous remettre en question. Dans ce spectacle, elle répond à cet environnement en se faisant messagère d’un monde où la vie ensemble serait possible. Élie Autin, c’est aussi la mannequin qu’on a vue dans un shooting somptueux dans le magazine Dazed pour Dior ou encore dans Novembre pour Jean-Paul Gaultier. Last but not least, Élie a présenté dans plusieurs villes sa première installation artistique, Reflect, qui débarque bientôt à Lausanne…à suivre. 
Pour en savoir plus, on l’écoute au micro de Christine Gonzalez dans l’émission Question Genre et on s’abonne à sa page Insta fissa. 

Yaeji – With a Hammer

Yaeji est une artiste, musicienne, productrice et DJ coréenne-américaine née à New York en 1993. Elle est connue pour mélanger avec brio des éléments de house, de hip-hop et de musique électronique expérimentale. On adore aussi ses sets qui intègrent souvent des éléments visuels et des animations. Elle chante et rappe en coréen et en anglais, et ses paroles reflètent son expérience en tant que personne migrante. On avait découvert Yaeji en 2017 avec son hit Raingirl. Elle avait ensuite sorti une superbe mixtape What We Drew 우리가 그려왔 en 2020 ou encore collaboré avec Charli XCX et Robyn!
Il est maintenant temps pour Yaeji de présenter son premier album. With a Hammer est sorti le 7 avril et après l’écoute des premiers singles, on peut déjà le dire, Yaeji nous surprend et c’est très très bon!

Carlie Hanson – Wisconsin

Carlie Hanson est une chanteuse et compositrice américaine qui nous vient du Wisconsin. Elle a commencé sa carrière musicale en publiant des reprises sur YouTube (genre à 14 ans). En 2017, Taylor Swift ajoute sa chanson Only One à sa playlist de chansons favorites. Grâce à ce coup de pouce deluxe, sa carrière s’envole, presque trop vite! Après la parution de son premier album Tough Boy, elle tourne autour du monde en première partie de Troy Sivan ou de Yungblud. Mais très vite, en plus de la période coco, elle se rend compte qu’elle ne se sent pas à sa place à Los Angeles et sa région d’origine lui manque terriblement.
Changement de trajectoire et de façon de travailler: Carlie Hanson sort aujourd’hui un magnifique nouvel album, Wisconsin, sur la thématique du mal du pays. On est sur un bijou alt-pop aux accents rock (les fans de Girl in Red vont se régaler), les images des clips sont tournées chez elle et les titres très référencés à l’État du Midwest. On kiffe spécialement les chansons: 608, Pretender, Blueberry Pancakes, mais en vrai, on adore tout l’album.

Alexi Shell – Sirens 

Alexi Shell est une artiste et productrice de la scène techno française engagée dans les mouvements militants queer. Elle évoluait sur les scènes nocturnes en tant que DJ pour les soirées Barbieturix ou Boiling Techno et est l’ancienne directrice artistique du média féministe Manifesto XXI
Aujourd’hui, si nous vous la présentons, c’est à l’occasion de la sortie de son album, Sirens, paru en mars. Comme une suite logique à son précédent EP, nommé I Was A Mermaid, Alexi revient avec un album au récit sombre et mystique. Mélanges savants entre techno et ambient, les sons vous emportent comme dans une transe vers une libération et une célébration des corps et des identités. Ce conte mythologique est rythmé par des kicks puissants, enveloppés par la voix enchanteresse de l’artiste. Pour embarquer dans le vaisseau d’Alexi Shell, direction son clip Fall, naissance par le mouvement d’une créature cosmique qui se bat pour survivre contre les éléments. On accroche sa ceinture et on décolle à destination de ce bel univers. 

Boygenius – The Record 

Sélectionnez trois artistes badass de la scène indie, ajoutez à cela un soupçon de rock, des voix mélancoliques et des textes dramatiques, saupoudrez le tout de queerness et vous obtiendrez le fabuleux groupe Boygenius, trio de choc regroupant Phoebe Bridgers, Julien Baker et Lucy Dacus. L’idée derrière Boygenius, c’est de prendre la place des dudes trop confiants et de se moquer d’eux, en montrant à quel point leur groupe, c’est du génie! Quand on lit les récits de leur rencontre, on se rend compte que c’est un coup de foudre, une histoire d’amour, l’essence même d’une dyke romance comme on les aime. On parcourt les titres de cet album, ça fonctionne, ça nous emporte, les sons de guitare, les voix superposées, les textes à la fois tristes et réconfortants de Bridgers. On peut déjà prédire sans trop prendre de risques que cet album va paraître au sommet des charts 2023. Il convient à toutes les émotions et toutes les saisons. Quoi que vous soyez en train de faire, filez l’écouter. Notre souhait maintenant? Ramenez ce trio américain sur une scène suisse cette année, alors go allumez des cierges s’il vous plaît! 
Cœur avec les doigts!