Lausanne

Extra Viewing Party: la Finale

ven 19 juillet, 18:00
Lausanne
#places à gagner

Sleater-Kinney

ven 23 août, 19:30
Genève

Viktor Rom fait son show

ven 26 juillet, 23:59
Martigny

After Pride

sam 20 juillet, 22:00

Organisations LGBT vigilantes avant le concert de Beenie Man

A la veille du concert genevois de l'artiste jamaïcain, auteur d'appels à la haine des gays, la tentative de dialogue amorcée par les associations LGBT avec l'organisateur a échoué.

Des délégués de Pink Cross et de la Fédération genevoise des associations LGBT ont rencontré hier l’organisateur du concert de Beenie Man à Genève le 30 juin. La venue de l’artiste de dancehall controversé, épinglé pour certains de ses textes contenant des appels au meurtre d’homosexuels, avait fait réagir l’animateur du site swissgay.ch. Celui-ci avait demandé, dans un courrier aux autorités communales, de faire annuler le concert prévu au Palladium, une salle municipale. Au début du mois, les prestations de Beenie Man avaient été déprogrammées à la dernière minute de festivals en Belgique et aux Pays-Bas.

Au cours de la rencontre avec l’organisateur du show, ce dernier s’est dit solidaire des droits des gays et des lesbiennes et prêt à diffuser des informations sur ce thème au public, avant de faire marche arrière quelques heures plus tard. Face à ce revirement, les associations LGBT ont souligné qu’en cas de provocation homophobe de l’artiste, une plainte pénale serait déposée.

Dans leur communiqué commun, les associations LGBT demandent qu’un « dispositif juridique puisse permettre aux autorités de refuser la location d’une salle » à des artistes incitant à la haine. De son côté, la Ville de Genève a annoncé qu’un de ses représentants assistera au concert pour s’assurer qu’aucun dérapage ne se produise.

En octobre 2008, la venue du chanteur de dancehall Capleton à Bâle et à Lausanne avait échauffé les esprits. La pression des groupes LGBT bâlois avait entraîné l’annulation d’un concert à la Kaserne, et remis en cause la prestation lausannoise.

2 thoughts on “Organisations LGBT vigilantes avant le concert de Beenie Man

  1. Et que font les associations LGBT genevoises ? Elles essaient de dialoguer. Résultat : rien du tout !
    La seule chose qui marche pour l’instant c’est la pression pour annuler l’événement ! C’est tout simplement inadmissible que l’on autorise un artiste qui a appelé au meurtre des homos (appel à la haine), alors qu’ils sont bien stigmatisés en Jamaïque et dans de nombreux pays où ce genre d’énergumène a chanté !

  2. oui , c’est un scandale d’accepter cet aliéné venir chanter sa haine anti-homosexuelle dans notre ville.

    voici par exemple , des extraits de ses textes :

    -« Hang chi chi gal wid a long piece of rope » (pendons ces gouines avec une longue corde)

    -« Tek a bazooka and kill batty-fucker » (prenons un bazooka et descendons tous ces pédés)

Comments are closed.