Bars & Clubs

Babylon LGBT Party

Lausanne, sam 17 décembre, 23:00
Bars & Clubs

Genre Nocturne

Fribourg, sam 3 décembre, 22:00
Bars & Clubs

360° Fever Party

Genève, ven 23 décembre, 23:00

Education, discrimination: Vaud ne veut pas bouger

Les Assises vaudoises ont du plomb dans l'aile. En janvier, le Conseil d'Etat vaudois a délivré un rapport concluant à un tout va bien général sur la question de l'homophobie dans le canton.

Répondant à un postulat de la députée Anne Papilloud (A Gauche Toute!), l’enquête menée par l’exécutif sur les protections contre les discriminations et sur l’éducation à la diversité sexuelle tiennent en trois mots: Rien à signaler. «Il convient de laisser la société civile continuer d’évoluer dans le bon sens», se contente d’affirmer le gouvernement, qui semble considérer l’entrée en vigueur du partenariat enregistré comme la solution à tous les problèmes affectant les gays, lesbiennes, bi et trans vaudois.
Autant du côté des associations LGBT que de professionnels de l’éducation et de la santé cités par le quotidien «24 Heures», c’est la déception, teintée d’agacement. «Croire que le pacs et l’éducation sexuelle suffisent est un peu naïf», confirme Steven Derendinger, président de l’association VoGay.

La sourde oreille du Conseil d’Etat à ce propos pourrait rendre la tâche difficile aux organisateurs des futures Assises vaudoises sur l’homophobie, sur le modèle de celles organisées avec succès à Genève, en septembre dernier. A priori, pour l’exécutif cantonal, l’événement n’a pas lieu d’être, même si le ministre de l’Intérieur libéral Philippe Leuba, interrogé par «24 Heures», laisse la porte prudemment entrebâillée.

» Le rapport du Conseil d’Etat (pdf)