PrEP Now!

Dialogai et le Groupe Sida Genève ont lancé une pétition nationale réclamant au Conseil fédéral la levée des obstacles récemment imposés à l’importation du traitement préventif du VIH.

Encore une décision qui fleure bon l’influence du lobby pharmaceutique en Suisse… Depuis le 1er avril dernier, l’agence helvétique du médicament Swissmedic interdit aux particuliers d’importer des produits de l’étranger pour un traitement de plus d’un mois, contre trois mois précédemment. Cette mesure a notamment un impact pour les personnes prenant la PrEP, moyen de prévention qui a pourtant fait ses preuves dans la lutte contre le VIH.

Le Truvada, seul médicament disponible pour la PrEP en l’absence de génériques distribués en Suisse, est pratiquement inabordable dans notre pays. Il coûte 900 francs par mois et n’est pas remboursé s’il est prescrit dans un cadre préventif. Seule solution: se procurer le traitement à l’étranger, où il est jusqu’à 20 fois moins cher. Or répéter la commande chaque mois soulève des difficultés liées à l’acheminement irrégulier des produits, plus particulièrement du fait des retards de la poste, des délais de dédouanement et des retenues administratives de colis.

«La Confédération ne pouvant garantir l’accès à nos médicaments, nous avons le droit de les importer personnellement!» avertit Dialogai, qui a lancé la campagne de collecte nationale de signatures avec le Groupe Sida Genève.

» Plus d’infos et pétitions à télécharger sur prepnow.ch

1 comments

Comments are closed.

À lire également