Genève
#exposition

Ex-eroticis: Art et fierté du livre secret

ven 26 avril - ven 31 mai
La Chaux-de-Fonds

Bang! Bang!

mer 15 mai - sam 25 mai
Lausanne

Drag Race France Extra Viewing Party

ven 7 juin, 18:00
Genève

360° Fever Party

sam 1 juin, 21:30

Marche LGBT sous haute tension à Düsseldorf

La police de la ville allemande de Düsseldorf s’attend à un week-end plutôt mouvementé, alors que la ville s’apprête à accueillir simultanément sa deuxième Christopher Street Day et une manifestation néo-nazie.

A leur arrivée à la gare centrale de Düsseldorf, les participants au défilé de la Christopher Street Day (CSD, l’équivalent allemand de la Gay Pride) pourraient se retrouver nez à nez avec des skinheads et néo-nazis qui ont prévu de s’y rassembler dès midi. Entre 200 et 300 extrémistes de droite y sont attendus par la police locale, qui a prévu un déploiement spécial pour l’occasion.
Souhaitant assurer la liberté de manifester dans la ville, les autorités locales n’en ont pas moins prévenu qu’ils ne toléreraient pas le port d’insignes nazis, d’uniformes ou la consommation d’alcool. «Je peux imaginer que ce type de manifestation est difficilement supportable pour les citoyens de la ville, et cela vaut aussi pour moi», a déclaré le chef de la police locale, «mais après examen de nombreux facteurs, nous n’avons pas d’indications qu’elle soit utilisée pour des actes criminels ou que la sécurité publique soit menacée.»
Outre la CSD, trois contre-démonstrations antifascistes se dérouleront pendant la journée à l’initiative des milieux alternatifs et de gauche qui seront également représentés au sein de la CSD. En tous les cas, la situation ne semble pas effrayer la coordinatrice de la CSD Julia Magerkurth «Pas une minute nous n’avons jamais envisagé de repousser la date de l’événement pour quelques tordus de néonazis», a-t-elle déclaré au quotidien Rheinische Post.