Bars & Clubs

Gameboy

Lausanne, dim 11 décembre, 23:00
@vousgam
Culture
#drag show

Dragâteloises

Neuchâtel, sam 10 décembre, 19:00
Bars & Clubs
#Cruising

HRDR #12

Bâle, sam 17 décembre, 23:00

«Pédé!» repris en choeur dans les tribunes du foot féminin

Le tournoi olympique a commencé mercredi sous des insultes homophobes émanant des supporters. Du jamais-vu pour les joueuses, dont beaucoup sont ouvertement lesbiennes.

On pensait que le football féminin donnait l’exemple en matière de fair-play et de diversité. Aussi les chants entendus dans les tribunes, mercredi et jeudi, ont été une très désagréable surprise pour les joueuses. «Oooh bicha!» (pédé, en portugais du Brésil), a été repris en chœur dans les gradins clairsemés des match Australie-Canada à São Paulo et Nouvelle-Zélande-Etats-Unis à Belo Horizonte. Au grand dam des instances du foot, le chant est régulièrement entonné en cas d’interception par le gardien, lors des rencontres masculines au Brésil.

«C’est personnellement blessant», a confié Megan Rapinoe, milieu de terrain américaine, au «Los Angeles Times». «Je pense qu’une mentalité violente a en quelque sorte pris le dessus. Il faut qu’ils comprennent comment ces insultes sont perçues. Surtout par un joueur gay qui se débat avec un coming-out», ajoute la médaille d’or des JO de Londres.

Lesbian-friendly
Outre Megan Rapinoe, plusieurs footballeuses présentes à Rio sont sorties du placard, comme l’Australienne Michelle Heyman, les canadiennes Stephanie Labbe, Marie-Eve Nault et Melissa Tancredi ou la Néo-Zélandaise Katie Duncan. L’équipe de Suède aligne quatre joueuses out: Lisa Dahlkvist, Nilla Fisher, Hedvig Lindahl et Carolina Seger.

One thought on “«Pédé!» repris en choeur dans les tribunes du foot féminin

  1. Blessant, sans aucun doute, mais lamentable et révoltant, sans rémission aucune. Des sous hommes insultant des jeunes femmes superbes ? On aura tout entendu, Le pire c’est qu’ils sont mauvais et dangereux, ces abrutis !

Comments are closed.