Le mariage égalitaire slovène dans la balance

Un référendum est organisé ce dimanche dans la petite république ex-yougoslave Les citoyens ont la possibilité de jeter aux oubliettes la récente loi sur le mariage pour tous.

Les gays et lesbiennes slovènes jouent gros, ce dimanche. Le pays s’apprête à se rendre aux urnes pour décider du sort de la loi sur le mariage égalitaire – pionnière en Europe orientale. Le texte a été voté en février par le Parlement, mais il n’est pas encore entré en vigueur. Il s’est heurté à un recours devant la Cour constitutionnelle et à une initiative organisée par la droite catholique. Le texte a recueilli 40’000 signatures, ouvrant la voie à un référendum.

Mercredi, le pape François a implicitement apporté son soutien au «non», en délivrant un message à des pèlerins slovènes. Il les a encouragés à «préserver la famille comme unité fondamentale de la société».«Les droits d’une minorité, en particulier en matière d’égalité, ne devrait pas être sujets à abrogation selon les caprices de la majorité», a critiqué Boris Dittrich, spécialiste des affaires LGBT au sein de Human Rights Watch.

Grande inconnue: la participation
Les derniers sondages donnent une légère avance aux anti-mariage pour tous. La principale inconnue demeure toutefois la participation. Le référendum sera déclaré nul si les bulletins négatifs ne dépassent pas 20% de l’électorat total (1,7 million de citoyens).

À lire également