Community

Cérémonie interreligieuse et marche commémorative

Genève, jeu 1 décembre, 18:30
Bars & Clubs

Dialogai fait sa crise

Genève, sam 3 décembre, 22:00
Festival

Arosa Gay Ski Week

Arosa, 21 janvier 2023 - 28 janvier 2023

Le ballroom électrise Antigel

Le ballroom électrise Antigel
@MathieuGeser
Cette année, le Festival Antigel met la culture ballroom à l’honneur à Genève à travers deux événements aussi exceptionnels que réjouissants. En piste!

À vos carnets de bal! En février, la culture ballroom fait son show au Festival Antigel. Deux dates à réserver d’urgence. À commencer par le 5 février, avec RUNthrough de CocoonDance et l’iconique Kiki House Of Juicy Couture à la salle du Lignon. RUNthrough est un projet de recherches artistiques collectives qui formera le socle d’une création fondée sur le dialogue et la diversité. Une approche que la compagnie germano-suisse a déjà expérimentée plusieurs fois en s’emparant des grammaires corporelles du parkour et du break, du krump et de la boxe thaïe. Associée à des représentants suisses de la «famille» House of Juicy, la voilà qui puise des ressources créatives nouvelles dans le voguing. Entre showing et initiation au voguing, n’oubliez pas vos chaussures de danse!

Besoin de survie et de reconnaissance

Ensuite, le 12 février, direction Le Grand Théâtre de Genève pour le ACE Gala Bal. Aux côtés de Murmaid Asiah 007, le festival réunit pour la première fois des «major houses» parmi les plus renommées et des exclusivités européennes lors d’une compétition où toutes les identités se célèbrent entre danse, mode et performance. Murmaid Asiah 007, mother de la House Of Juicy et assidûment formée au ballroom à NYC explique sa démarche: «Le Grand théâtre de Genève est un lieu prestigieux par excellence. C’est une belle revanche que d’y amener la culture ballroom et le voguing, qui relèvent avant tout d’un besoin de survie et de reconnaissance dans une société qui exclut les personnes LBGTIQ+ racisées.»

Loin de toute vocation commerciale, Asiah souhaite promouvoir l’âme du mouvement avec toute sa force politique et militante: «Les discriminations existent toujours et la ballroom n’a jamais perdu sa raison d’être. Elle reste une façon de raconter cette réalité de manière magnifique, d’exprimer tout ce que l’on veut sur le floor. » Cette soirée sera un hommage aux femmes transgenres noires qui ont fondé la culture ballroom et en restent les muses par excellence. On aime passionnément!