Agenda
#Théâtre

Foucault en Californie

Lausanne, ven 2 décembre - sam 17 décembre
Bars & Clubs

Bordello Happy New Year

Lausanne, sam 31 décembre, 23:00
Bars & Clubs

Le Bal des Moches

Genève, sam 10 décembre, 17:00

Embûches de Noël

Embûches de Noël
Alexandre Lanz. Photo ©Ricardo Caldas
Des mots qui claquent en écho à notre monde chaotique, le record des clics sur

Des mots qui claquent en écho à notre monde chaotique, le record des clics sur le clip L’odeur de l’essence d’OrelSan ne trompe pas: le fond de l’ère est sombre. Dans le clip, il se fait bousculer dans une foule qui marche sans repères. Un peu comme si, à mesure que la tension monte, que l’urgence fait rage, que les opinions des un·e·x·s se fracassent dans la gueule des autres, nous perdions la capacité de simplement nous croiser dans l’espace public. Cette thématique des entrechocs de trottoir, The Verve l’avait déjà filmée dans le clip de Bitter Sweet Symphony, sa douce symphonie amère samplée des Rolling Stones en 1997. Dans le métro, dans le hall de gare, entre les automobilistes et les cyclistes, le constat de l’agressivité ambiante est quotidien.

Lever les yeux pour sourire à un·e·x inconnu·e·x dans la rue, s’arrêter pour indiquer la route à un·e·x piéton·ne·x paumé·e·x, complimenter le style d’un·e·x passant·e·x ou aider une personne âgée un peu désorientée dans les rayons d’un supermarché ne coûte rien. Par contre, ces interactions improvisées procurent un profond sentiment de plénitude, comme un ronronnement au fond de la gorge. Précisément de là où émergent le souffle, le rire et les sanglots. Bon, c’est pas sous prétexte que c’est Noël qu’on va ressortir Amélie Poulain du carton des vieux DVD, hein! 

Si vieillir nous était conté 
Il suffit pourtant d’observer la dégénérescence de fluidité dans les jonctions humaines pour mieux comprendre les raisons pour lesquelles on n’est plus capable d’échanger des idées, même totalement opposées. Prendre le temps d’en débattre sans se crêper le chignon et conclure par une rupture sociale ou amicale irréconciliable. Au contraire, il faut provoquer la discussion. Plus que jamais, faire péter les murs, décloisonner. En même temps que l’on déconstruit les vieux réflexes patriarcaux de notre société malade, se dépêtrer du capitalisme dans lequel nous sommes englué·e·x·s jusqu’au cou. Se montrer curieu·se·x·s des autres, écouter leurs histoires jusqu’au bout plutôt que toujours tout ramener à soi. Quand on parle d’inclusivité, ne pas oublier les vieilles et les vieux de nos communautés, trop souvent isolé·e·x·s. S’intéresser à leurs combats, leur expliquer les nôtres. Échanger, cohabiter, partager. 

Pour toutes ces raisons, au terme de cette année haute en couleurs pour 360°, nous vous proposons une nouvelle rubrique intitulée Grandeur Mature. Pour inaugurer ce rendez-vous immersif dans la vie d’une personnalité marquante, fantasque, attachante, queer, alliée – parfois tout ça à la fois – Rossy de Palma raconte avec générosité ses combats actuels pour le droit des enfants au Ghana et les migrants en mer, tout en se remémorant sa rencontre avec Pedro Almodóvar et, plus tard, Jean-Paul Gaultier. Sa famille choisie. Bonne lecture, joyeux Noël et à l’année prochaine!