Bars & Clubs

360° Fever Party

Genève, ven 23 décembre, 23:00
Bars & Clubs

Livresse, c’est la fin!

Genève, ven 16 décembre, 17:00
Agenda
#Théâtre

Music Hall

Genève, lun 5 décembre - dim 18 décembre

Je suis une femme

Je suis une femme
Marius Diserens est spécialiste en question de genre et de diversité, est chargé de garantir une large inclusion au sein du magazine et partage avec nous ses mots «coups de cœur» du mois.

Dear reader,

Je suis une femme. Et pas n’importe laquelle… En langue française, ce terme signifie être du sexe féminin, incluant une certaine féminité dans son expression de genre. Mais femme en anglais, à prononcer [fem] ne signifie pas tout à fait la même chose.

Une femme – adjectif ou nom propre – est un être plein de nuances et de variétés, chaque personne s’en revendiquant étant différente l’une de l’autre. Associé aux lesbiennes en opposition aux «butch», notamment dans les parades affectives et sexuelles du New York des années 50, la révolution queer a accusé le caractère hétéronormatif de cette opposition, le dynamitant et incluant ainsi toute personne désireuse de s’y référer.

C’est comme ceci que des hommes, des personnes queer, non binaires et trans* ont pu embrasser ce mot et le modeler à leur image, que celle-ci soit sociale, politique ou simplement performative.  Les hommes femme – comme votre fidèle chroniqueur – voulaient simplement faire exploser les chaînes de leur marginalisation affective et sexuelle, ne voulaient pas croire qu’iels étaient «moins désirables», moins digne d’amour, de réussite ou de lumière en raison de leur expression de genre. Ou pire, destiné·e·x·s à être de simples objets de fétichisation. Être femme est devenu une performance fabuleuse de soi, une ode à la vie, à la liberté et à l’expression éclatante de soi.

Ma chère Suisse, nous sommes encore caché·e·x·s, encore peu visibles ou représenté·e·x·s dans l’espace public ou dans les organes politiques du pays. Oui, notre floraison est lente. Mais elle ne saurait tarder. Et ce jour arrivé, vos yeux ne pourront rester fermés et vous ne saurez plus où regarder…