Santé

Monkeypox: l’OMS déclenche son plus haut niveau d’alerte

Samedi 23 juillet, l’Organisation Mondiale de la Santé a décidé que l’épidémie de monkeypox représente une urgence de santé publique de portée internationale

Alors que l’épidémie de monkeypox sévit désormais dans 80 pays et que 17.092 cas ont d’ores et déjà été signalés, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) sonne l’alerte. «J’ai décidé de déclarer une Urgence de santé publique de portée internationale» a déclaré son directeur général Tedros Adhanom Ghebreyesus lors d’un point presse qui s’est tenu ce samedi 23 juillet à la suite d’une concertation d’expert·e·x·s. Si la décision n’a pas fait consensus parmi elleux, Tedros Adhanom Ghebreyesus a tranché. L’objectif de cette alerte est d’«endiguer la propagation du virus et de protéger les plus vulnérables» à travers la mise en œuvre d’une réponse coordonnée, et notamment par le déploiement de la vaccination des populations exposées et la recherche sur les traitements. 

À lire ou relire : Épidémie de monkeypox en Suisse: Que faire? Comment se protéger?

Alors que le monkeypox touche en très grande majorité des hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes, Tedros a invité à travailler de consort avec les associations de santé communautaire afin de fournir des réponses adaptées en termes de prévention tout en évitant la stigmatisation.

Rappelons que, pour le moment, pourtant touchée par le virus, la Suisse n’a pas mis en place de politique de vaccination contre le monkeypox.

_________________
23 juillet 2022   Thèmes: Étiquettes :

1 comments

Comments are closed.

À lire également