Santé

Les IST éclipsées par le Covid-19

Moins de rencontres sexuelles, plus d’hygiène, mais aussi moins de dépistages. L’année de pandémie a provoqué une baisse marquée des infections sexuellement transmissibles déclarées en Suisse, note la «NZZ am Sonntag». Selon les chiffres de l’OFSP, le nombre de cas de syphilis en 2020 a baissé d’un tiers, tandis que les infections au VIH sont passées de 430 à 283. La baisse est moins nette pour la gonorrhée, qui a chuté pendant le premier semi-confinement du printemps, avant un «rattrapage» dès le mois de mai.

_________________
9 janvier 2021   Thèmes: Étiquettes : , , , ,

À lire également