Bars & Clubs

Queernotzet #3

Sion, sam 3 décembre, 22:00
Bars & Clubs

Dialogai fait sa crise

Genève, sam 3 décembre, 22:00
Bars & Clubs

Babylon LGBT Party

Lausanne, sam 17 décembre, 23:00

Pseudo gay pride au goût de provoc xénophobe

En pleine semaine de la Stockholm Pride, des nationaliste suédois prévoient d'organiser mercredi une parade LGBT à travers les quartiers à forte population immigrée de la capitale.

La Pride de Stockholm, dont les festivités commencent lundi, risque d’être tendue, cette année. En cause: l’initiative d’un journaliste, figure du parti d’extrême droite Démocrates suédois, en forte progression aux dernières élections. Jan Sjunnesson a lancé un appel à une gay pride parallèle, mercredi après-midi à Järva, un secteur à forte population musulmane de la capitale. Pas de dresscode, mais Sjunnesson suggère d’y aller pour «se bronzer le ventre et les jambes». Des kiss-in homosexuels sont aussi prévus sur le parcours, qui doit aboutir à Husby, épicentre des émeutes de mai 2013.

La banlieue populaire de Tensta, point de départ de Pride Järva.
La banlieue populaire de Tensta, point de départ de Pride Järva.
Même si la page Facebook de l’événement «Pride Järva», aux couleurs de l’arc-en-ciel, a recueilli à ce jour un nombre d’adhérents modestes, l’initiative a déclenché un débat vif. La RFSL, principale organisation LGBT suédoise, a condamné cette gay pride nationaliste comme la volonté des organisateurs de «dresser deux groupes opprimés [les LGBT et les immigrés, ndlr] l’un contre l’autre».

Contre-manifestation antiraciste
«Les Démocrates suédois ont une politique hostile aux LGBTQ, et maintenant ils veulent organiser une pride? Non. On ne peut les laisser exploiter les questions LGBT afin de marquer des points politiques à bon compte», a commenté Noah Nord dans «Metro». Ce militant organise une contre-manifestation antiraciste dans un parc que doit traverser la «Pride Järva». Sjunnesson a répliqué que son événement était d’utilité publique, puisqu’il contribuait à amener les valeurs de tolérance sur la totalité du territoire national.

2 thoughts on “Pseudo gay pride au goût de provoc xénophobe

  1. Bon, de deux choses l’une: soit l’islam n’est pas une idéologie homophobe, dans ce cas je ne vois pas ou est la « provoc »!
    Soit l’islam est bien une idéologie homophobe, dans ce cas la « provoc » d’une gay pride est alors absolument nécessaire!
    Je vous rappelle que si la société en général ne se sentait pas « provoquée » par la vision de l’homosexualité, les gay prides n’existeraient pas puisqu’elles seraient inutiles!
    Ceci dit, j’imagine que mon commentaire sera considéré « islamophobe » et donc sans doute censuré…

  2. La récupération des luttes LGBT+ et des luttes féministes pour donner du grain à moudre aux racistes, c’est tellement puant…

Comments are closed.