Agenda

Arosa Gay Ski Week

Arosa, 21 janvier 2023 - 28 janvier 2023
Bars & Clubs

Le Bal des Moches

Genève, sam 10 décembre, 17:00
Agenda
#Théâtre

Foucault en Californie

Lausanne, ven 2 décembre - sam 17 décembre

«Ma qualité préférée chez un homme cis? Qu’il se taise!»

«Ma qualité préférée chez un homme cis? Qu’il se taise!»
@Hélène Tchen pour Moodz
Hanneli est rédacteur en chef de Pia Pia, média associatif créé en 2019 et spécialisé dans la culture et l’histoire queer. Avec son équipe, il vient de lancer le podcast documentaire TA REINE, qui «raconte les histoires de personnages, de lieux ou d'événements liés à la culture LGBTIQ+, de l’Antiquité à notre époque, en Europe». Rencontre avec un journaliste qui dépoussière l’Histoire.

Ma vertu queer préférée

Devenir pote avec ses ex. Dans un milieu où l’on travaille, fait des manifs, croise en soirée, couche, devient potes, tombe amoureux·se des mêmes personnes, je trouve ça incroyable d’arriver à dépasser ses griefs pour devenir sincèrement ami·e·x avec ses ex.

La qualité que je préfère chez un homme [ndlr: cis, précise Hanneli]

Qu’il se taise!

Ce que j’apprécie le plus chez mes ami·e·x·s

L’écoute sincère, les petites attentions, la complicité au-delà des mots, la célébration des plus petites choses.

Mon principal défaut

Bitcher pendant des heures sur quelqu’un avec mes potes et finir par dire: «mais bon, après tout, iel a l’air gentil·le et on ne connaît pas sa vie»!

Mon occupation préférée

Lire, au choix, dans mon lit, dans mon bain ou dans des cafés.

Ce que je déteste par-dessus tout

Les mauvais journalistes. C’est un métier essentiel dans une démocratie, exigeant, passionnant et dur d’accès. Le voir à ce point malmené par les gros médias avec leur couverture catastrophique et complaisante de l’extrême droite m’exaspère et me rend furieux.

Le pays où je désirerais vivre

Un pays sans frontière, sans capitalisme, sans violences systémiques, sans virilité toxique, où les gens se sentiraient sereins, confiants et joyeux d’y vivre.

Mes auteur·e·x·s favori·te·x·s en prose

Maggie Nelson, pour sa description de l’amour entre une femme cis et un homme trans*. Hervé Guibert, pour la mémoire unique et vibrante sur les années sida. Jean Genet, car je n’ai jamais rien lu d’aussi beau que Notre-Dame des Fleurs.

Mes héroïnes de l’histoire

Charlotte Delbo, écrivaine et résistante française, déportée à Auschwitz-Birkenau avec 230 autres femmes résistantes. Elle sera l’une des 49 survivantes, et écrira à son retour l’ouvrage Le convoi du 24 janvier pour retracer leur parcours et leur rendre hommage.

Mes héro·ïne·x·s dans la fiction

Rasmus et Benjamin dans N’essuie jamais de larmes sans gants de Jonas Gardell. L’un est un smalltown boy, l’autre vit dans une secte, ils vont se rencontrer à Stockholm et s’aimer, en plein dans les années sida. Dans une autre vie, ça aurait pu être moi.

Retrouvez Pia Pia sur le compte Instagram @piapia.asso.media