Chroniques

Watching?

Autoportrait d’après Max Kurzweil - Dame en jaune

La télévision n’est pas le reflet de ceux qui la font, mais de ceux qui la regardent.
Françoise Giroud

J’entends ça et là et ça n’est pas nouveau, même si la crise que nous traversons en décuple la fréquence jusqu’à l’obsession, que regarder la télévision rend l’Humanité stupide, nous formate, appauvrit notre pensée, nous ôte tout esprit critique. Serions-nous à ce point dénué·e·x·s de personnalité qu’une action extérieure quelle qu’elle soit puisse nous influencer à ce point qu’elle force contre notre gré notre intime posture? La source en serait-elle la cause? Ou notre attitude de spectateur·trice·x·s à son égard? Oui, la démultiplication des chaînes n’offre pas la diversité à laquelle on aurait pu s’attendre ; tout comme les informations distillées qui, à quelques teintes près, portent le même uniforme. Mais si ce tube aux origines cathodiques ne répond que trop rarement à nos doutes et questionnements, ce qui nous est proposé par son truchement – au même titre que par toute autre source – n’est ni plus ni moins qu’une page ouverte sur le Monde dans lequel nous vivons. Dès notre plus jeune âge, nous sommes confronté·e·x·s à des informations extérieures qui demandent un positionnement. Dans le cercle parental, puis au sein des structures éducatives comme dans les rencontres que nous faisons aux hasards de l’existence. Notre parcours terrestre est balisé par les choix que nous faisons, nous semblent les plus adéquats; jour après jour notre esprit se développe, se transforme, change parfois même d’orientation. Je me refuse à croire à la Stupidité: ce serait trop facile, nous dédouanerait de toute responsabilité quant à nos actes et pensées. Pour moi, n’est manipulable que celui·celle·x qui a besoin d’être conforté·e·x, rassuré·e·x quant à sa propre pensée vacillante. J’avoue par ailleurs et sans honte aucune que je me distrais parfois en contemplant cette lucarne, me délecte de certains documentaires et même de certaines de ses informations. Cela me rendrait-il moins critique pour autant?
 

À lire également