Monde

Tour de vis contre les gays du Malawi

La répression s’organise dans ce petit pays d’Afrique australe. Après l’emprisonnement de deux prétendus mariés homosexuels, la police a annoncé qu’elle allait arrêter des personnalités pour «relations contre nature».

La déclaration aurait été faite après que le bureau d’une association défendant les minorités – notamment sexuelles – de ce pays, le Cedep, a été «cambriolé». Appelés sur place, les policiers auraient découvert du «matériel pornographique». Les forces de l’ordre indiquent que ces documents incriminent plusieurs députés et des responsables de l’association.
Début janvier, l’administrateur du Cedep avait déjà été arrêté pour avoir diffusé des brochures d’information sur le VIH/Sida. L’association s’est en outre illustrée en apportant son soutien à Tiwonge Chimbalanga et Steven Monjeza, dont le cas a eu un retentissement international. Les deux hommes croupissent en prison depuis le 25 décembre. Ils devraient être jugés le 22 mars, officiellement pour «attentat à la pudeur». Ils encourent 14 ans de prison.

_________________
28 février 2010   Thèmes: Étiquettes : ,

À lire également