Tendances Autriche

En voiture, la Pride!

24 mai 2020

A Vienne, on roulera pour la diversité (mais pas pour le climat).

Annulée pour cause de pandémie, la très populaire Marche des fiertés de Vienne pourrait se reconvertir en «corso arc-en-ciel» de voitures.

Avec la pandémie, on a assisté au retour en grâce des cinémas drive-in et à l’apparition de cultes sur des parkings transformés en temples, entre autres services réservés aux automobilistes. La situation sanitaire actuelle pourrait aussi engendrer un nouveau type de Pride… en voiture. C’est du moins le projet des organisateurs de la Vienna Pride. Un mois et demi après l’annulation de l’édition 2020, initialement prévue le 13 juin, ils ont appelé à participer un «corso arc-en-ciel sur le Ring», l’avenue circulaire qui borde la vieille-ville de Vienne, sous le slogan «Exist. Persist. Resist.».

Agendé pour le 27 juin, jour de la Global Pride, ce défilé automobile servira de «Manifestation pour la diversité, tout en préservant la santé des participant·e·s, qui resteront dans leur véhicule et sur leur moto», ont communiqué les collectifs HOSI et Stonewall. L’idée n’est pas complètement inédite. Le mois dernier aux États-Unis, la petite Pride de Buffalo Grove, dans la banlieue de Chicago, a annoncé une «car parade» pour le 7 juin, en remplacement de la marche des fiertés LGBTQ+ locale.

Embouteillage des fiertés?
À Vienne, les contours de cette Pride motorisée restent à définir, notamment la façon dont les organisateurs et les autorités prévoient d’éviter qu’elle ne se transforme en embouteillage des fiertés LGBTQ+. En 2019, l’Europride organisée dans la capitale autrichienne avait revendiqué une affluence d’un demi-million de personnes. Il faut espérer qu’elles ne seront pas toutes tentées de prendre le volant.

Outre le «corso arc-en-ciel», la Vienna Pride a invité les Viennois·e·s à s’habiller aux couleurs LGBTQ+ le 27 juin. La Global Pride, organisée par les faîtières EPOA et InterPride, sera en outre diffusée en direct dans plusieurs établissements publics de la ville.

2 comments

Est-ce que je suis le seul a être atterré par une idée pareille? J’aurais pensé que les LGBT autrichiens auraient une conscience un peu plus écolo…

Comments are closed.

À lire également