Photo Ecelan CC BY-SA 4.0

Un symbole du Marais gay en voie de disparition

Chassée par la hausse des loyers, la célèbre librairie parisienne les Mots à la bouche cherche désespérément un nouveau local.

Sa devanture bleue est un point d’ancrage de la communauté LGBTQ+ parisienne depuis 1983. La librairie les Mots à la bouche doit quitter son arcade de la rue Sainte-Croix de la Bretonnerie d’ici au mois de mars. La lettre de résiliation du bail est arrivée en juin pour le 31 décembre, mais l’établissement bénéficie d’un sursis de trois mois avant l’arrivée du nouveau locataire. «On a compris qu’on était là depuis trop longtemps, du coup on ne payait pas le loyer au prix du quartier tel qu’il est aujourd’hui», explique Nicolas Wanstock, responsable de la communication, au site ActuaLitté.

La librairie ne s’est même pas vu proposer une augmentation, laissant présager un triplement du loyer, au moins. Elle a récemment lancé un appel sur les réseaux sociaux afin de trouver un nouveau local. Le message a été vu plus de 100’000 fois, sans qu’il ne s’en dégage une solution probante pour l’instant.

Quartier en mutation
Pôle d’attraction de la vie gay parisienne depuis la fin des années 1970, le quartier du Marais voit progressivement disparaître les établissements LGBTQ+ depuis une dizaine d’années, victimes de la gentrification, mais aussi du changement des modes de convivialité au sein de la communauté gay. Il n’y en a plus qu’une poignée, surtout des cafés et des bars, le long de la rue Sainte-Croix de la Bretonnerie. Ils font place, le plus souvent, à des enseignes internationales de luxe. Prenant acte de cette transformation, les responsables des Mots à la bouche n’excluent pas de changer de secteur, au risque de perdre une partie de leur clientèle.

À lire également