Un coming-out en or olympique

C’est une première dans l’athlétisme sur piste, selon la presse US: le champion américano-trinidadien Kerron Clement a révélé sa bisexualité à 33 ans.

«Je suis fatigué d’aimer dans l’ombre.» C’est ainsi que le sprinteur américano-trinidadien Kerron Clement a expliqué son coming-out, dans le magazine «Out». «Je me suis débattu avec ma sexualité pendant dix-sept ans. Avec le temps, on vieillit, on a moins de craintes. Maintenant c’est le moment d’être soi-même et de se libérer», a résumé l’athlète, médaillé d’or olympique en 2008 à Pékin et 2016 à Rio.

Spécialiste du 400m haies et du 400m, Clement est recordman du monde en salle de cette dernière discipline. À bientôt 34 ans, il a décidé de faire son coming-out dans le cadre d’une campagne pour l’inclusivité dans le sport lancée vendredi dernier par l’équipementier Nike, à l’occasion de la Journée du coming-out.

À lire également