Plus c’est gay, pire c’est, selon Google

Le géant du web refuse de corriger l’algorithme de son moteur de recherche anglophone, qui fait de «gayest» le synonyme de «worst».

«It’s so gay». Dans la bouche de beaucoup d’ados (et post-ados) américains, cette petite phrase signifie «C’est nul» ou «C’est à chier» – au grand dam des principaux intéressés. Or la tendance à utiliser le mot «gay» comme un synonyme de «mauvais» a manifestement contaminé le moteur de recherche anglophone de Google, note le site technologique Buzzfeed. Le superlatif «gayest», en particulier, semble systématiquement rapproché de «worst» (pire). Si l’internaute recherche, par exemple, «gayest movies Disney», il obtiendra une page consacré aux «huit pires films de Disney». S’il est difficile de s’attaquer à l’utilisation péjorative de «gay» dans le langage courant, pourrait-on au moins la faire disparaître du moteur de recherche? Non, répond platement Google. Les algorithmes sont le «reflet du contenu du web et de ce que les gens recherchent», explique le géant du web. Pas question d’y intervenir: «Nous ne corrigeons pas manuellement ce processus, mais tentons toujours d’améliorer l’algorithme.»

À lire également