Tendances

Les Pays-Bas entrouvrent la porte à la «multiparentalité»

Le Parlement néerlandais va examiner la faisabilité d’une loi qui permettrait à plus de deux individus d’être reconnus comme parents d’un même enfant. Le dispositif tiendrait mieux compte de la réalité des familles actuelles, notamment homoparentales.

«La manière dont vit une famille est plus importante que la lignée biologique», déclare Liesbeth van Tongeren. Cette députée des GroenLinks (Verts de gauche) néerlandaise a proposé, mardi au parlement, de lancer une étude juridique sur la reconnaissance de plus de deux parents pour un même enfant. « La réalité juridique doit prendre en charge ce qui est le mieux pour tous ceux qui sont concernés», a-t-elle ajouté à l’AFP. Beaucoup de types de familles pourraient profiter d’une telle possibilité. Un homme qui aurait donné son sperme à un couple de lesbiennes en vue d’une insémination artificielle, par exemple, pourrait devenir père sans exclure pour autant son compagnon et la compagne de la mère biologique. Tous pourraient pleinement jouer leur rôle dans la vie de l’enfant.

L’idée semble séduire les partenaires des Groenlinks au sein de la coalition au pouvoir, le parti libéral VVD et les sociodémocrates. Si le projet se concrétise, les Pays-Bas, déjà précurseur du mariage pour tous, serait le premier à reconnaître cette forme de «multiparentalité».

1 comments

Comments are closed.

À lire également