Montreux
#places à gagner

Henry Moodie + Lauren Spencer Smith

ven 5 juillet, 20:30
Lausanne

La Messe 3.0

sam 22 juin, 22:00
Lausanne

Talent Show Chaud Cho

dim 30 juin, 16:00
Genève

Le Temple: Fusion

sam 6 juillet, 23:00

Un an d'abstinence pour donner son sang

Les gays ne seront plus bannis «à vie» du don du sang, promet la Croix-Rouge suisse. De nouveaux critères devraient être mis en place avant la fin 2010.

Depuis le début de la pandémie de sida, il y a bientôt 30 ans, les personnes «exposées à des rapports sexuels entre hommes depuis 1977» ne peuvent pas donner leur sang en Suisse. Une situation qui empêche, de fait, tous les gays et bisexuels du pays de faire ce geste. Toutefois, le refus de donneurs homosexuels est l’objet d’une remise en cause dans plusieurs pays d’Europe, dont l’Italie, le Portugal et, plus récemment, la Suède.

La Suisse leur emboîtera le pas «avant la fin de cette année», promet le service de transfusion sanguine de la Croix-Rouge suisse (CRS). Dans la «Zentralschweiz am Sonntag» d’aujourd’hui, son directeur Rudolf Schwabe indique que les établissements européens de transfusion sanguine ont planché sur la question cet été. En ce qui concerne le CRS, l’interdiction «à vie» des homosexuels devrait être remplacée par une règle imposant que le donneur n’ait plus eu de rapports homosexuels «depuis un certain temps». Cette période pourrait être de 12 mois, comme c’est le cas en Suède depuis le 1er mars dernier.

Des homosexuels acceptés à condition… qu’ils soient abstinents: cette nouvelle règle qui exonère la CRS de toute accusation de discrimination ne satisfait qu’«en partie» l’organisation suisse des gays Pink Cross. Dans une réaction recueillie par le journal dominical lucernois, elle y voit toutefois un premier pas vers une égalité de traitement des donneurs homos et hétéros.

Par ailleurs, le Parti démocrate-chrétien a récemment réclamé l’abandon de ce critère jugé «dépassé par rapport à la réalité actuelle, et discriminatoire envers les homosexuels… même quand ils se comportent comme des hétérosexuels (sic!).»

6 thoughts on “Un an d'abstinence pour donner son sang

  1. ça me rappelle le vatican, qui tend les bras aux homosexuels à condition qu’ils renoncent à toute sexualité. Sur le plan de l’hypocrisie, la nouvelle « solution » proposée me semble encore pire que l’interdiction totale actuelle. Qui va donner son sang sous de telles conditions? Les prêtres homos? Et encore: quelque chose me dit que pas mal d’entre eux passent volontiers du confessionnal au glory hole.

    Franchement, on comprend pas bien ce qui empêcherait les établissements de transfusion d’appliquer aux gays ce qu’ils appliquent aux hétéros: accepter le don si le donneur a un partenaire exclusif, et basta.

  2. Abstinence? et puis quoi encore? La croix rouge demande aussi l’abstinence aux hétéros mariés?

  3. OK,

    Alors on va prendre ça: « ça me rappelle le vatican, qui tend les bras aux homosexuels à condition qu’ils renoncent à toute sexualité. »

    Avant de dire des grosses, il faut se renseigner la moindre. Enfin, c’est très commun des gens qui n’ont aucune connaissance de la doctrine catholique. Comme toujours.

    L’église condamne le pêché mais jamais le pêcheur. Telle votre mère. Lui viendrait-il à l’idée de vous répudier parce que vous avez foutu votre purée par terre lorsque vous étiez gamin ?

    L’Eglise n’a jamais condamné l’homosexuel en temps qu’individu. Elle se borne simplement à rappeler que la sexualité n’est pas la composante principale de l’Homme (remarquez bien le H majuscule). Les gays sont des personnes humaines, respectables et faîtes à l’image de Dieu. Ainsi elles ont droit à sa considération et hériteront de la vie éternelle. Arrêtez de croire que St-Pierre fait le test du VIH et fait appelle à un proctologue pour valider les âmes aux portes du Paradis.

    Oui, les Saintes Ecritures parlent de l’homosexualité comme une chose désordonnée et comme contraire à la loi naturelle. Notamment dans la Genèse et le Lévitique. Mais pour autant, les catholiques ne sont pas des protestants qui suivent le chemin de la Sola Scriptura pour vivre leur foi. Ce qui permet, à la lumière du respect envers l’être humain d’aimer ces personnes (il suffit de prendre une heure de sa vie pour lire un peu les encycliques qui parlent de la sexualité et d’arrêter de croire que le tribunal de l’inquisition est encore entrain d’espionner les chambres à coucher).

    L’Eglise appelle aussi bien les hétéros que les gays à vivre chastement et respectueusement leur sexualité. En quoi le Saint-Père se devrait d’être un apologète du safer-sex stakhanoviste gay ? La « création » et la perpétuation de la vie est centrale dans la doctrine catholique. La fornication est tout autant réprouvée pour les hétéros.

    « Ces personnes doivent être accueillis avec respect, compassion et délicatesse. On évitera à leur égard toute marque de discrimination injuste. »

    Etre homophobe c’est être contre ce qu’enseigne l’Eglise, il faut se mettre ça, une fois pour toute, dans le citron.

    Ne me sortez pas le fondamentalisme chrétien. Il existe des brebis égarées dans toutes les religions.

    Et contrairement à l’Islam l’homosexuel peut prétendre à la vie éternelle.

  4. @ Frère Fouettard.

    Vous employez d’autres termes mais dans le fond vous ne faite que confirmer ce qu’à dit Hervé. o_O »

    L’Église accepte en son sein les homosexuels à partir du moment où ceux-ci renoncent à la fornication càd résistent à leur penchant ‘contre nature’ (sic) qui va à l’encontre du désir de dieu (sic) ► homme + femme = procréation et rien d’autre.

    Pour ce qui est de l’interprétation des textes bibliques et notamment du Lévitique (18,22 et 20,13) c’est un autre débat, mais il n’est pas certain que l’homosexualité y soit « condamnée » stricto sensu.

  5. Cette année d’abstinence est donc assurée-certifiée-contôlée par GPS, caméra, bracelet RFID et test de mensonge ? Ne serait-ils pas plus simple d’analyser TOUT le sang donné par qui que ce soit (me semble que le pragmatisme matériel soit plus solide que « l’honnêteté humaine »).. oh je vois.. ça doit coûter trop cher. Quant à la proposition du partenaire exclusif exposée plus haut… Ah oui les gens ne trompent jamais leur conjoint.. qui plus est le crient toujours haut et fort. Comme dirait Zemmour dans l’émission de Ruquier: Bienvenue dans le monde de OuiOui !

Comments are closed.