Suisse

Violences et santé chez les jeunes LGBTIQ+ vaudois·e·x: une étude tire la sonnette d’alarme

@Cecilie Johnsen on Unsplash

Réalisée par Unisanté, une nouvelle étude montre que les jeunes queer sont davantage la cible de violences que leurs pairs cishet, avec un impact important sur leur état de santé.

Les chiffres parlent d’eux-mêmes: Les jeunes femmes non-hétérosexuelles ont été quatre fois plus victimes d’agressions sexuelles durant les 30 derniers mois que les autres jeunes femmes. Les hommes ont, quant à eux, été quatre fois et demi plus la cible de harcèlement-intimidations durant la dernière année que leurs pairs hétérosexuels.

Par ailleurs, 15% des personnes trans* et non binaires interrogé·e·x·s rapportent avoir été victimes de différentes formes de harcèlement de manière hebdomadaire durant la dernière année (contre 9% chez les autres répondant·e·x·s).

Globalement, les jeunes LGBTIQ+ sont entre deux et trois fois plus nombreux∙ses·x que les autres répondant·e·x·s à rapporter être en mauvaise santé générale.

L’enquête, réalisée dans le canton de Vaud auprès de 1’817 jeunes en 2ème année de formation post-obligatoire, est accompagnée de vidéos qui permettent d’illustrer les violences vécues par les jeunes LGBTIQ+.


Tu t’interroges sur ton orientation affective et sexuelle et/ou ton identité de genre et tu aimerais en parler ?

Jeunes LGBTIQ+ ou en questionnement

Vogay, Ligne Accueil & Écoute

Juliane (elle) : 078 685 31 41

Vic (il) : 079 310 31 78

Raphaël (il): 076 301 05 20

ecoute@vogay.ch

Jeunes trans* et non binaires (-18 ans) ou en questionnement

Fondation Agnodice

079 855 78 42

info@agnodice.ch

Personnes trans* et non binaires (+ de 18 ans) ou en questionnement

Checkpoint PROFA

Pôle trans*

021 631 01 77

trans@profa.ch

021 631 01 76 (Accueil Checkpoint)

N’hésitez pas à laisser un message sur le répondeur

_________________
17 mai 2022   Thèmes: Étiquettes : ,

À lire également