Suisse Genève

Congés parentaux pour les familles arc-en-ciel genevoises

20 août 2020

L’État de Genève fait figure de pionnier dans la reconnaissance des «nouvelles formes de parentalité» au sein de son personnel.

Dans son point de presse d’hier, le Gouvernement genevois a annoncé l’extension du congé parental au sein du personnel de l’État. L’Exécutif dit vouloir «s’adapter aux évolutions de notre société, en gardant à l’esprit avant tout l’intérêt de l’enfant». Il s’appuie sur les objectifs du Plan d’action de l’égalité au sein de l’administration cantonale.

Concrètement, dix jours sont accordés au/à la conjoint·e, au/à la partenaire enregistré·e ou à la personne qui mène une vie de couple avec la mère ou le parent de l’enfant né.

Le cas de parents d’enfants accueillis au terme d’une adoption ou d’une gestation pour autrui (GPA) est aussi réglé. Dans cette dernière situation, le parent biologique bénéficie d’un «congé de naissance» de vingt semaines. Pour rappel, la GPA est forcément faite à l’étranger, cette procédure étant pour l’instant interdite en Suisse.

Plusieurs cas

Le Canton avait déjà statué sur un premier cas de ce type en 2019. Il a été suivi de plusieurs autres, poussant l’Administration à édicter une réglementation.

À lire également