La Pride 2011 sur le pont du Mont-Blanc.

La Geneva Pride est en marche

Les organisateurs de la marche des fiertés LGBTIQ+ ont mis sur pied un financement participatif pour lancer l’événement qui durera neuf jours, et culminera avec le défilé du 6 juillet.

Dans pile quatre mois, la Pride défilera de nouveau au bout du lac Léman, pour la quatrième fois depuis 1997. De retour après huit ans d’absence, cette Geneva Pride 2019 marquera les 50 ans des événements de Stonewall, à New York, point fondateur des luttes contemporaines pour les droits des LGBT. D’où le slogan de la manifestation: #MakeHistory!

Le comité d’organisation est en pleine préparation des festivités, qui démarreront le 29 juin et s’achèveront le 7 juillet. Quelque 10’000 participant·e·s sont attendus.

«Exprimer haut et fort nos diversités»
Sous réserve d’autorisations, il est prévu d’établir un «village des associations» sur l’île Rousseau tout au long de la semaine, précédant la traditionnelle parade à destination du parc des Bastions, le samedi 6 juillet. Elle sera «l’occasion de battre le pavé pour exprimer haut et fort nos diversités face aux agressions transphobes et homophobes qui persistent dans l’espace public», résume le comité, qui a lancé un appel aux acteurs de la scène LGBT régionale et nationale.

Dans ce cadre, un financement participatif a été lancé le 22 février sur la plateforme GoFundMe. Objectif: réunir 15’000 francs pour «participer aux coûts globaux de l’événement».

» Plus d’infos sur www.genevapride.ch

À lire également