Culture
#Drag

Sasha Velour, The Big Reveal Live Show

Genève, ven 5 avril, 19:00
Bars & Clubs

Let’s Build A Safer Space

Fribourg, sam 23 mars, 22:00
Bars & Clubs

Le Temple: Fusion

Genève, sam 6 avril, 23:00

Des groupes «chrétiens» fâchent les LGBT

La Habs a attiré l'attention sur la programmation de trois groupes qui seraient liés à une Eglise évangélique qui promeut la guérison de l'homosexualité, dans le cadre du populaire Jugendkulturfestival.

Le 29 août débute le Jugendkulturfestival, rendez-vous de la jeune scène musicale bâloise. Mais l’affiche ne plaît pas à tout le monde. Trois groupes, en particulier, font grincer des dents du côté de la Habs, la principale association LGBT de la cité rhénane. We Invented Paris, The Drops et St. Augustine seraient liés à une Eglise évangélique charismatique basée à Zurich, l’International Christian Fellowship (ICF). Cette dernière est accusée de promouvoir les thérapies fumeuses de «conversion» des homosexuels à l’hétérosexualité. Elle collabore avec Torrents de vie et le militant ex-gay alémanique Rolf Rietmann. «Nous ne voulons pas que des gens qui ne se sont pas distancés des positions hostiles vise à-vis des homosexuels se voient offrir une plateforme publique», a écrit la Habs dans un communiqué.

«Nous n’avons rien contre les homos»
Flavian Graber, de We Invented Paris, se défend de tout a-priori. Le groupe ne serait en rien une émanation de l’ICF, même si un des membres adhère à l’Eglise à titre privé, a-t-il expliqué à «20 Minuten». Dans un message adressé à «360°», il tient à signaler que le groupe rejette «toute forme de discrimination et d’exclusion, que ce soit l’homophobie, le sexisme et le racisme. Une telle chose n’a pas sa place dans notre collectif et n’en aura jamais». «Nous sommes un groupe de gens créatifs qui sommes très différents. Nous ne sommes pas noir/blanc. Nous avons des nationalités, des sexualités différentes, nous n’avons pas les mêmes goûts culinaires ou musicaux, nous avons des opinions politiques et des visions du monde différentes, nous vivons dans la liberté de religion… Ces différences font de nous ce que nous sommes. Nous suivons notre cœur et notre passion de créer de la musique.» We Invented Paris est une des têtes d’affiche du festival. Le quintet d’indie pop a notamment tourné en Allemagne et en Scandinavie, dernièrement.

Les organisateurs du festival ont aussi réagi pour souligner que les groupes, sélectionnés par un jury indépendant pour prendre part au festival, n’ont aucun message missionnaire ou homophobe. De son côté, l’ICF a démenti offrir des thérapies pour les homosexuels: «Nous offrons des conseils dans des workshops, également pour des relations entre personnes de même sexe.»

(article mis à jour le 24 août)

4 thoughts on “Des groupes «chrétiens» fâchent les LGBT

  1. Je ne crois pas un rond de ce qu’ils disent. Les évangélistes ont bien compris que pour recruter les brebis égarées parmis les jeunes, il faut les séduire avec des outils modernes. Quand donc les gens se rendront compte de toutes les ruses malhonnêtes dont font usage les religieux pour endoctriner et réprimer, que ce soit par le dessein intelligent, l’hétéro pride ou la soit-disante lutte contre l’islamophobie ?

  2. Pour beaucoup d’évangélistes, il me semble que « Guérir de l’homosexualité » ne veut pas dire devenir hétérosexuel mais devenir chaste. Attention de se renseigner avant de hurler à l’homophobie. Mais il est vrai que cela rapporte de l’argent que de s’imaginer un ennemi, un peu comme Act-up.

  3. Bravo à nos amis suisses et aux associations LGBT pour leur grande vigilance, l’Eglise Evangélique gangrène également la laicité française. Cela doit être dénoncé et tous les homos doivent ouvrir les yeux ! Oui, vouloir « Guérir l’homosexualité » est la pire des homophobies ! Renier dès le départ la personne pour ce qu’elle est un obstacle majeur initial qui ne permet tout simplement pas de discuter avec ces évangélistes ! C’est aussi simple que celà.

  4. @ Desmaizières
    Franchement, vous trouvez que ça fait une différence ? Je sais que c’est un des modes de défence préféré des groupes chrétiens : rejeter les actes, pas les personnes. C’est de l’homophobie, la pire, celle qui refuse de s’admettre comme telle.

Comments are closed.