Suisse

Mister Suisse romande fait son coming-out

Dans une interview au «Matin», le Valaisan Raphaël Millius, 26 ans, livre sa face cachée, six mois après son élection.

Son élection ne lui avait guère valu plus que des entrefilets dans la presse: six mois plus tard, le Montheysan Raphaël Millius, Mister Suisse romande 2011, s’étale sur une double page de la rubrique People du «Matin». L’apollon des centres commerciaux y dévoile publiquement, pour la première fois, son homosexualité. Et pourquoi pas plus tôt? Pour ne pas se faire coller une étiquette. «J’ai été élu sur mon physique et mon charisme,ma faculté à savoir m’exprimer, explique-t-il. J’ai beaucoup voyagé dans ma vie, j’ai fait du théâtre: voilà ce qui est déterminant.» Le jeune homme de 26 ans raconte que sa candidature au concours visait avant tout à gagner davantage de confiance en lui, après des années de complexes et d’hésitations, dont il estime qu’elles sont le lot commun de beaucoup de jeunes homos: «Je prends une revanche sur tout ça.» En 2008, l’écharpe de Mister Suisse romande était déjà revenue à un candidat ouvertement gay, le Neuchâtelois Olivier Marillier.

_________________
10 nov. 2011   Thèmes: Étiquettes : ,

À lire également