Suisse

VIH: Une décrue encore timide

Avec 403 cas sur les neuf premiers mois de l’année, la progression du VIH/sida semble marquer le pas en Suisse. La situation des hommes gay et bi, 43% des nouveaux diagnostics, reste toutefois préoccupante, notamment à Zurich.

Parmi les homos et bisexuels, on s’achemine, selon des projections, à un total de 250 infections sur l’année 2011, rapporte l’Office fédéral de la santé publique dans son bulletin trimestriel. Un chiffre encore loin de celui du tournant des années 2000, avant le «relapse». La situation est préoccupante à Zurich, où plus de 100 hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes (HSH) ont été testés positifs depuis le début de l’année. Cette catégorie représente près des deux tiers des nouvelles infections dans le canton. En Suisse romande, ce sont les populations migrantes qui sont les plus touchées. A Genève, par exemple, les HSH représentent moins d’un quart des cas.

_________________
8 nov. 2011   Thèmes: Étiquettes :

À lire également