Suisse

Un Parlement plus au centre, mais pas forcément plus gay-friendly

Le nouvelle Assemblée fédérale comptera un sénateur et un député ouvertement gay sur 246 sièges. Parmi les gays élus, le socialiste zurichois Martin Naef. L’UDC Thomas Fuchs, en revanche, est viré.

Déjouant tous les pronostics, les citoyens suisses ont infligé une claque aux partis traditionnels, hier. Les élections aux Chambres fédérales ont vu les deux nouveaux partis émerger au centre droit de l’hémicycle: les Vert’libéraux et le Parti bourgeois démocratique (PBD). Difficile de savoir si la nouvelle répartition fera avancer la cause LGBT. Ses principaux soutiens, la gauche et les Verts ont laissé des plumes dans la bataille – surtout les seconds. Quant aux deux nouvelles formations, ses candidats semblaient très partagés, notamment sur l’ouverture de l’adoption aux couples de même sexe.

Au niveau de la représentation, le nombre de gays ou lesbiennes sous la Coupole ne progresse guère. Au Conseil des Etats, le sortant Claude Janiak (Bâle-Campagne, socialiste) a toutefois gardé son siège. Il n’a fait qu’une bouchée du baron de l’UDC Caspar Baader.

Thomas Fuchs out
L’UDC, qui a vu son ascension brutalement stoppée malgré une campagne tonitruante, a vu quelques uns de ses candidats les plus homophobes recalés. C’est le cas notamment du millionnaire Hans Ulrich Lehmann. Il y avait cependant aussi un gay qui défendait son siège dans les rangs du parti populiste. Mais les électeurs bernois n’ont pas voulu confirmer Thomas Fuchs, une figure anticonformiste, bisexuelle et blochérienne. Il a été éjecté après dix mois d’interim sous la Coupole.

Zurich enverra un député ouvertement gay à Berne: il s’agit du socialiste Martin Naef. Ce fonctionnaire de 40 ans est membre de PinkCross et de l’association des décideurs et entrepreneurs gay Network, entre autres. C’est le seul candidat soutenu par les associations LGBT qui ait passé la rampe.

A noter enfin, avec un peu de schadenfreude, que la très homophobe Union démocratique fédérale, un parti d’inspiration évangélique ultraconservateur, disparaît du Parlement.

_________________
24 oct. 2011   Thèmes: Étiquettes : ,

1 comments

Si on compare la question « êtes-vous favorable à l’adoption » sur Smartvote, y a-t-il une amélioration ou détérioration pour cette question par rapport à l’ancien parlement?

Comments are closed.

À lire également