Chasse aux amateurs de porno dans le métro

Visibles sur des sites X, deux vidéos gay tournés dans des trains taïwanais ont été disséquées par les enquêteurs. Qui ont procédé à six arrestations.

La police taïwanaise fait la chasse aux vidéos X ayant pour décor les trains de banlieue. Au total, six Taïwanais ont été arrêtés et inculpés pour attentat à la pudeur et pornographie, ces dernières semaines. Ils avaient eu des rapports sexuels dans les rames, en plein jour, au milieu des passagers. Dans le sud du pays, quatre hommes viennent d’être confondus en recoupant les images d’une brève séquence de fellation mutuelle aux enregistrements des caméras de surveillance du réseau. Trois d’entre eux s’étaient contactés sur un chat afin de réaliser leur fantasme ferroviaire. Ils se disent innocent du téléchargement de la vidéo, effectué à leur insu par le quatrième individu.

Militaires en permission
Le coup de filet intervient quelques jours après l’interpellation de deux jeunes qui avaient filmé leurs éphémères ébats dans un wagon, en mai 2014. Leur vidéo de 78 secondes avait acquis une certaine renommée internationale sur les sites spécialisés. Il avait fallu à la police plusieurs mois pour remonter aux deux auteurs, des conscrits en permission de 18 et 20 ans.

«Mile-high club» du pauvre, le porno amateur dans les transports publics a manifestement ses amateurs dans des villes comme New York, Berlin ou Prague. Même des studios s’y sont essayés – apparemment en toute impunité. Les chemins de fer taïwanais, eux, ne laisseront rien passer. Ils ont indiqué qu’ils allaient poursuivre leurs usagers priapiques pour atteinte à sa réputation.

Source: Want China Times

À lire également