Le dépucelage artistique fait un flop

L’événement avait suscité un énorme buzz: le jeune plasticien anglais Clayton Pettet avait prévu de mettre en scène la perte de sa virginité en public. La performance laisse un goût… de banane.

Vous vous souvenez de Clayton Pettet? Ce jeune élève de la prestigieuse Central Saint Martins College of Arts and Design de 19 ans avait annoncé qu’il allait faire de la perte de sa virginité une performance artistique? En octobre dernier, cette proposition avait fait grand bruit au Royaume-Uni et dans le monde entier.

Prévu au mois de janvier, l’événement a finalement eu lieu le 2 avril à Londres. Mais «Art School Stole My Virginity» a laissé sur leur faim beaucoup des 120 spectateurs qui se sont massés dans le petit local qui accueillait la performance.

«Je suis votre vierge du cul»
Pettet s’est présenté sur l’estrade en sous-vêtements, entouré d’une tas de bananes. «Je suis votre vierge du cul», a proclamé l’étudiant devant le public après un rituel mystérieux. «Vous êtes mon partenaire, a-t-il ensuite ordonné à des membres de l’assistance. Prenez une banane. Et maintenant pénétrez ma bouche huit fois.»

Le jeune homme prenait ensuite le fruit des mains de son «partenaire» et le cassait en deux, avant d’inviter le spectateur à regagner sa place.

Attentes
Et on en est resté là, raconte le site Dazed Digital. Après son show, Pettet a assuré qu’il n’avait jamais promis d’avoir un rapport anal en public – en dépit de déclarations pour le moins ambiguës, l’an dernier. «Je pense que si les gens attendaient autre chose, a-t-il déclaré, la pièce leur aura montré ce qu’ils voulaient vraiment voir: des rapports sexuels. S’ils étaient venus pour l’art, ils n’auront pas été déçus.»

À lire également