Sexualités

Une porn-star gay qui fait désordre à Auschwitz

Jordan Fox, jeune acteur alsacien aux ambitions internationales, suscite le malaise avec une photo de son voyage dans le camp d’extermination polonais. Ah, la déformation professionnelle!

Les acteurs porno ont-ils le droit de visiter Auschwitz? Sans aucun doute. Mais quand ils postent leurs photos souvenirs sur leur page Facebook de hardeur, la Toile s’affole. C’est ce qui est arrivé hier à Jordan Fox, un performeur français de 25 ans, qui a posté un cliché de lui à l’entrée du camp d’extermination nazi. Sur cette image, relevée par l’édition francophone du Huffington Post, le garçon figure les bras derrière la tête, le torse bombé, dans une pose qui rappelle irrésistiblement d’autres photos de lui… plus déshabillées (voir diaporama). Comme par exemple celle qui illustre la page du jeune acteur sur le site du producteur américain Michael Lucas, avec lequel il a tourné «Inside Israel» en 2009. Lucas, d’origine juive russe, est d’ailleurs un militant très actif de la cause israélienne.

«C’est de très mauvais goût. Auschwitz n’est pas un décor pour top-models mais un lieu de mémoire», a résumé un internaute, parmi de nombreuses réactions indignées.

«Mon métier m’ôte toute crédibilité»
Jordan Fox, lui, ne voit pas où est le problème. «Beaucoup d’acteurs pornos ont des pages Facebook uniquement composées de photos en discothèque ou sur des plages gays. Je veux apporter quelque chose de différent et parler aussi de sujets plus sérieux parfois», a-t-il écrit au HuffPo, «Mais il semble que mon métier m’ôte toute crédibilité la dessus», se désole-t-il. Ce matin, la photo controversée n’apparaissait plus sur la page Facebook de Fox.

L’Alsacien, qui se décrit sur son blog comme «un modèle de carrière porno réussie à l’heure de la mondialisation» a tourné dans une vingtaine de films porno gay en Europe et aux Etats-Unis.

2 comments

Entre les gamins qui se photographient en faisant des gang signs devant les chambre à gaz ou l’inénarrable andouille vaudoise et son paquet de nasi goreng sous le signe Arbeit macht frei ( http://archives.lematin.ch/faits-divers/un-prof-lausannois-derape-auschwitz-2011-11-24 ), on avait déjà vu pas mal de cons visiter Auschwitz, mais là c’est le pompon. Les autres photos de mode, où “Jordan Fox” multiplie les moues sensuelles sont aussi impayables. Pauvre garçon!

Les tordus c’est surtout celles et ceux qui voient là une pose “érotique”…

Comments are closed.

À lire également