Revue de web

«Le gouvernement fédéral ne peut plus rester inactif!»

En bref, l'actu glanée dans la presse locale et sur les réseaux, dans notre Revue de web

Pile un an après le «oui» retentissant à l’extension de la norme pénale anti-homophobie, LOS, PinkCross, TGNS et InterAction, entre autres organisations suisses, lancent un appel au Conseil fédéral pour qu’il prenne des mesures concrètes au niveau national. Le collectif réclame la mise en place d’un programme de sensibilisation et de prévention, notamment à travers le recensement et l’analyse des crimes de haine contre les personnes LGBTIQ, ainsi que la création d’un service de conseil fiable aux victimes. Une pétition a été lancée.

À lire également