Revue de web

Et les candidat·e·x·s non binaires, alors?

En bref, l'actu glanée dans la presse locale et sur les réseaux, dans notre Revue de web

Oui, mais non… Le gouvernement vaudois a répondu de manière un peu empruntée à la demande de la députée Céline Misiego. La représentante d’Ensemble à gauche proposait de lever la demande faite aux candidat·e·x·s à des mandats électifs d’indiquer leur sexe de façon binaire, relève «20 minutes». Le Conseil d’État a répondu qu’au niveau cantonal, il ne s’agissait pas d’une obligation, mais que cette indication était «très importante dans le cadre de l’action de l’État en faveur de la parité entre femmes et hommes». Il a promis d’étudier la possibilité de prévoir une case pour les personnes non binaires.

Thèmes: Vaud 

À lire également