Un cambriolage aux relents homophobes

«20 minutes» rapporte qu’un couple gay récemment installé dans la région de Morges a vu son appartement saccagé par des inconnus, qui y ont sprayé des insultes.

«Pédé de merd», c’est le graffiti qu’un couple de la région de Morges (VD) a retrouvé, sprayé à l’intérieur de son appartement saccagé, à son retour de vacances, au début du mois. Selon le quotidien «20 minutes» contacté par un ami des deux hommes, les intrus ont mis le logement sens dessus dessous, détruisant de nombreux objets et taggant des dessins obscènes et des croix gammées à travers les pièces. De l’argent et des bijoux ont en outre été volés.

Le couple a provisoirement déserté l’appartement – un ancien bureau aux larges baies vitrées – où ils s’étaient installés il y a quatre mois. «Nous aimerions que ce soit juste un cauchemar, mais c’est la triste réalité. Nous ne sommes pas les premiers à passer par là et on risque de ne pas être les derniers.» La police cantonale a confirmé l’ouverture d’une enquête.

À lire également