Miguel Díaz-Canel

L’actu LGBT d’ailleurs…

La sélection de ce qu’il ne fallait pas manquer, en bref, de l’actualité lesbienne, gay, bi et trans, ce mois-ci…

17 septembre – Le président cubain, Miguel Díaz-Canel, s’est déclaré favorable à l’inscription dans la nouvelle Constitution, actuellement en débat, du mariage entre personnes du même sexe: «Cela répond au problème d’éliminer tout type de discrimination dans la société.» Les homosexuels ont longtemps été exclus de la société par le pouvoir communiste, voire envoyés en camps de «rééducation», rappelle l’AFP, via L’Obs.
13 septembre – Les sénateurs roumains ont autorisé ce mardi la tenue d’un référendum visant à inscrire dans la Constitution l’interdiction des mariages homosexuels. Le texte accepté à une large majorité est notamment demandé par des associations proches de l’Eglise orthodoxe. Après un vote dans le même sens du Parlement, la consultation pourrait déjà se tenir le 7 octobre, rapporte «Le Monde».
12 septembre – Ambre. C’est autour de ce joli prénom qu’une bataille juridique fait rage en Bretagne. La justice a été saisie par l’état-civil de d’une commune de Morbihan qui refusait de donner à un garçon né en janvier ce prénom habituellement féminin, «mais à consonance masculine» et par ailleurs déjà attribué à des garçons, rapporte Franceinfo. Le juge des affaires familiales s’est prononcé en faveur des parents – dont il n’est sans doute pas indifférent qu’il s’agisse d’un couple de femmes. Mais rien à faire: le Parquet de Lorient a fait appel. Pour les deux mamans dénoncent un acharnement» teinté d’homophobie.
11 septembre – Avec 10’000 francs de dons récoltés, l’association valaisanne LGBT Alpagai peut enfin sortir la tête de l’eau. Elle a créé des nouveaux groupes et entamé de nouvelles collaborations, et surtout signé sa convention avec Promotion santé Valais. Enfin, pour son 25e anniversaire (déjà!) en 2019, Alpagai déménagera dans un nouveau local, au nord de la ville de Sion, rapporte «Le Nouvelliste».
10 septembre – A lire aujourd’hui dans «Le Temps», un beau portrait de Lynn Bertholet, de son enfance à la révélation de sa transidentité, au cours de ses années d’études, jusqu’à sa réalisation, à cinquante ans passés. «Aujourd’hui, j’essaie de vivre mes rêves, avant je rêvais ma vie», résume la Genevoise, membre du comité de l’Association 360, qui vient de fonder l’association Epicène. Cette dernière promeut l’égalité pour les transgenres dans tous les domaines de la société, ainsi qu’une amélioration de la prise en charge médicale.
6 septembre – PMA hors la loi, c’est le titre d’un hors-série des «Pieds sur terre» (France Culture), à podcaster ou écouter en ligne. Au fil de sa propre tentative pour faire un enfant en marge de la légalité et des conventions, Adila Bennedjaï-Zou y raconte avec une pointe d’humour les démarches, les rencontres, les interrogations, les déboires. Une série de six émissions passionnantes, généreuses et hautement instructives.
5 septembre – Le charismatique Robert Biedron, 42 ans, qui fut le premier député gay du pays et aujourd’hui le seul maire polonais ouvertement homosexuel, a annoncé la création de son mouvement «pro-démocratique», rapporte l’AFP (via Têtu). Il est porté par des sondages encourageants, avec dans son viseur l’élection présidentielle.
3 septembre – Au moins deux couples homosexuels ont été aspergés de peinture noire et d’eau de Javel, dimanche 2 septembre à la braderie de Lille (F), rapporte Franceinfo. «Il y a foule autour de nous et on est les seules à recevoir ça?», témoigne Aurélie, une des personnes touchées, dont les vêtements sont fichus. Elle est persuadée d’avoir été suivie parce qu’elle tenait la main à sa copine. Le cas a été signalé à SOS Homophobie.
1er septembre – N’en déplaise au Conseil fédéral, c’est bien un projet de loi pénalisant la discrimination en raison de l’orientation et de l’identité de genre qui sera soumis au Parlement. La Commission des affaires juridiques a maintenu sa proposition de révision de l’article 261bis du Code pénal, qui permettra de poursuivre d’office les auteurs de propos homophobes et transphobes. Le Conseil national tranchera le 25 septembre sur ce texte issu de l’initiative déposée par Mathias Reynard (PS/VS) il y a plus de cinq ans. Dans une prise de position au début du mois, le gouvernement avait estimé que l’identité de genre était un concept trop flou, susceptible de poser des problèmes d’ordre juridiques. Une partie de la droite s’oppose au texte, notamment l’UDC, qui s’inquiète de voir apparaître des lois pour «chaque groupe reconnu comme non majoritaire», rappelle l’ATS (via «La Côte»).¨
Mathias Reynard
1er septembre – Les gays, lesbiennes, bi et trans romands s’organisent. Une fédération romande des associations LGBT a vu le jour ce samedi à Lausanne. Cette nouvelle structure, qui doit faire mieux entendre les voix latines dans les débats et défis futurs, comprend pour l’instant Sarigai (FR), Dialogai, Lestime, 360, la Fédération genevoise des associations LGBT (GE), Juragai (JU), Togayther (NE), Alpagai (VS), Lilith, Vogay et Le PAV (VD), ainsi que Lwork et les Kamydias’s.

Laisser un commentaire

*