Pinkwashing: Quand la défense des LGBT sert la xénophobie

http://www.lecourrier.ch/138928/quand_la_defense_des_lgbt_sert_la_xenophobie|Création d’une section homo à l’UDC, promotion du tourisme gay en Israël, islamophobie instrumentalisée… les milieux LGBTIQ dénoncent les politiques xénophobes et impérialistes menées au nom de la défense de leurs propres droits. Sous l’égide du parti de gauche romand Solidarités, un atelier sur ce sujet a récemment réuni militants et chercheurs à Lignerolles (VD). […]

http://www.lecourrier.ch/138928/quand_la_defense_des_lgbt_sert_la_xenophobie|Création d’une section homo à l’UDC, promotion du tourisme gay en Israël, islamophobie instrumentalisée… les milieux LGBTIQ dénoncent les politiques xénophobes et impérialistes menées au nom de la défense de leurs propres droits. Sous l’égide du parti de gauche romand Solidarités, un atelier sur ce sujet a récemment réuni militants et chercheurs à Lignerolles (VD). «L’homo-nationalisme sert à justifier l’impérialisme et la néo-colonisation, sous prétexte d’un choc sexuel des civilisations», relève Tarik Safraoui responsable de la commission LGBT du Nouveau Parti anticapitaliste français. Il y aurait donc à nouveau deux blocs. D’un côté, l’Occident civilisé, homophile et respectueux des libertés individuelles et, de l’autre, les pays du Sud autoritaires et rétrogrades.

À lire également