En collaboration avec Dr Gay et l'Aide Suisse contre le Sida

Santé et solidarité

La santé sexuelle est généralement considérée d’un point de vue personnel. Ceux qui font un dépistage le font pour eux-mêmes. Dr Gay et l’Aide Suisse contre le Sida vont plus loin avec une nouvelle campagne de dépistage qui mise également sur la solidarité.

Les hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes (HSH) constituent encore aujourd’hui le groupe le plus touché par le VIH et les autres infections sexuellement transmissibles (IST). Aujourd’hui, environ un HSH sur cinq vit avec une IST sans le savoir. Dans la majorité des cas, une IST ne provoque aucun symptôme évident et un dépistage n’est pas jugé pertinent. Ainsi l’on reste porteur d’ IST qui peuvent nuire à la santé et l’on transmet des IST sans s’en rendre compte.

Dépistages réguliers
Outre les outils de protection, les dépistages réguliers sont un moyen de diminuer la propagation du VIH et des autres IST. Pour les IST bactériennes (syphilis, gonorrhée, chlamydia), ils sont même la seule stratégie réellement efficace. Contrairement au VIH, le préservatif n’est pas suffisant pour prévenir la transmission. Des dépistages réguliers sont donc recommandés à tous les HSH qui ne sont pas dans une relation stable exclusive sexuellement. En cas de diagnostic, le traitement et l’information des partenaires permettront de briser les chaînes d’infection. Cela permet de préserver sa santé, mais aussi celle de l’ensemble de la communauté.

Afin de promouvoir la santé de nos communautés, Dr Gay mène à nouveau une campagne de dépistages ciblés ce printemps, en collaboration avec les Checkpoints et d’autres centres.

Du 1er au 31 mai 2021, pour les hommes et les personnes trans* ayant des rapports avec des hommes, les dépistages des principales IST (VIH, syphilis, gonorrhée et chlamydia) ne coûteront que 75 francs. Seulement 25 francs pour les jeunes nés en 2001 ou après.
Informations et liste des centres participants sur drgay.ch/mai

Solidaires avec les jeunes
Les jeunes HSH sont exposés au VIH et aux autres IST dès leur entrée dans la sexualité. Les études montrent qu’ils sont même particulièrement exposés. Des dépistages réguliers sont donc judicieux et les capacités financières ne doivent pas être un frein.

Action solidaire: pour chaque consultation effectuée dans le cadre de la campagne, l’Aide Suisse contre le Sida versera 10 francs dans une cagnotte. Les recettes serviront intégralement à financer des dépistages gratuits pour les jeunes. Des dons peuvent également être versés dès à présent.

La campagne contribue ainsi à améliorer la cohésion et la santé de toute la communauté et à favoriser l’accès aux dépistages en particulier pour les jeunes.

Plus d’infos sur drgay.ch

Thèmes: IST  Santé  Suisse  VIH/Sida 

À lire également