Photo: Viktor Kolibàl

Double jeu

En Suisse, les chemins de l’art mènent à Bâle. Le Foyer d’art d’Helvetia ne déroge pas à la règle et fait dialoguer les œuvres entre elles dans une exposition à voir jusqu’au 23 mai.

Baptisé «Gemischtes Doppel – A perfect Match», soit en français «Double mixte – l’accord parfait» l’événement joue la carte du «blind date» entre les œuvres exposés, voire plus si affinités. Conçue par Andreas Karcher et Nathalie Loch, respectivement responsable et commissaire de la collection d’art d’Helvetia, l’exposition fait retentir l’écho entre des pièces d’artistes venus d’horizons pour la plupart diamétralement opposés et d’époques différentes. Surtout, elle fait la fierté et ajoute au prestige de l’enseigne.

Photo: Viktor Kolibàl

«Nous avons environ 1800 œuvres de quelques 400 artistes, explique Jonas Grossniklaus, responsable de la communication». Maillon indispensable entre les galeries, les Kunsthalle et les musées permettant de renforcer le lien des artistes avec le public, les collections d’entreprises telles que les banques ou les marques de luxe renforcent une visibilité considérable à l’art sous toutes ses formes. Inscrite dans cet engagement, la collection d’art de la compagnie d’assurances suisse fait office de précurseur. «Ce Foyer est très important pour nous car nous y présentons notre collection aujourd’hui et représente une grande tradition pour nous», précise Jonas Grossniklaus. Un attrait renforcé lorsque l’assurance de 160 ans rachète National Suisse en 2015, qui était assureur d’art. L’impressionnante collection de ce dernier est ainsi venue compléter celle d’Helvetia.

Photo: Viktor Kolibàl

Entre trois et quatre expositions sont présentées chaque année, au siège bâlois uniquement. Dans la présente, les œuvres dialoguent en effet miroir et c’est au travers des «couples» formés pour l’occasion que se dégage la force inédite de ce qui les unit: un paysage, des formes, des ambiances, une lumière en commun. Un des exemples les plus spectaculaire sont les œuvres accrochées côte à côte d’Ursula Mumenthaler et Tobias Nussbaumer. Pour les artonistas en quête de sensations fortes prêt.e.s à bondir dans le train en direction de Bâle, rappelons que l’exposition est ouverte au public le jeudi uniquement, de 16h à 20h. Que voulez-vous, l’art, ça se mérite!

» helvetia.ch/art

À lire également