Monde

Exécutions extrajudicaires: les USA promettent une contre-attaque

Après le vote désastreux du 16 novembre, une nouvelle résolution sera soumise aux Nations Unies afin de rétablir la protection des personnes homosexuelles et transsexuelles.

Devant un panel consacré à l’orientation sexuelle, l’ambassadrice des Etats-Unis auprès de l’ONU a assuré qu’elle travaillait à un projet de résolution visant à l’annulation de la décision du 16 novembre dernier. Ce jour-là, par 79 voix contre 70, le terme «orientation sexuelle» était rayé du texte condamnant les exécutions extrajudiciaires visant des groupes «vulnérables».

«Comme beaucoup d’entre vous, j’ai été révoltée par le récent vote qui éliminait toute mention des personnes lesbiennes, gay, bisexuels et transgenre», a déclaré Susan Rice. Le nouveau texte, qui rétablit donc les personnes LGBT parmi d’autres minorités à protéger, devrait être prêt pour l’Assemblé générale du 20 décembre. Et il sera déposé avec «avec l’intention de gagner», a prévenu la diplomate.

Appel à la décriminalisation
De son côté, le Secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon a profité de la Journée des droits de l’homme, vendredi, pour demander la décriminalisation de l’homosexualité dans quelque 70 pays à travers le monde. Il a rappelé que cette exigence était une partie indivisible des principes des droits de l’homme.

Thèmes: Droits  Homophobie  ONU  Peine de mort 

3 comments

Heureusement qu’il y a l’ONU pour penser aux transgenres. Ici au Canada, le projet de loi c-389 pour que les transgenres soient nommément inscrits sur la liste des personnes à protéger (de discrimination et la transphobie) n’est toujours pas adoptée malgré plusieurs présentations du projet au fil des ans, par un parti de l’opposition NPD.
La France l’a fait je crois. Comme si être transgenre était une petite fantaisie qu’on voulait se permettre ou une perversion. Même si on est pas opéré, les conflits dans l’identide de genre que nous ressentons sont là de la petite enfance jusqu’à la mort; il doit donc y avoir quelque chose de sérieux, de grave même dans cet état. Et les transgenres ont toujours existés: dans toutes les époques et toutes les sociétés sans exceptions. Il est normal que nous existions et nous avons besoin de toutes les protections possibles des autorités pour nous épanouir, comme toutes autres personnes, nous y avons droit.

il est toujours important de lutter dans notre monde pour que chaque personne ai les mêmes droits.
C’est un devoir à chaque être humain que de transmettre cette liberté fondamentale car sans ce droit notre monde ne sera que lutte où le plus fort ne respectera pas son frère, sa soeur, ses parents, ses collègues de travail, ses voisins …
C’est de notre liberté qu’il est question aujourd’hui.
Merci de continuer de porter votre voix en faveur des minorités pour que demain chacun soit égaux et que le mot homophobie disparaisse des langues de chaques pays.

Je trouve que le discours de Madame Hillary Clinton est plein d’humanité. Tous ceux qui pensent en effet, que l’homosexualité est un choix se trompent grandement. Aimer une personne du même sexe n’est pas un choix mais une orientation. Ce droit devra être reconnu pour tous et par tous comme n’importe quel autre droit de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme, il en va de la dignité et du respect de chaque être humain à vivre selon sa conscience et sa propre liberté.
Merci à cette grande dame d’avoir prononcé ces belles paroles.

Comments are closed.

À lire également