«Mon fils est gay. Ou bien pas»

Comment peut-on oser laisser son fils de cinq ans se travestir? Une maman américaine a fait un carton sur le Net en répliquant à des remarques horrifiées de ses voisins après un bal de Halloween.

Un article posté sur le blog d’une mère de famille du Missouri (Etats-Unis), lui a valu à ce jour près de 40 000 réactions. Il est accompagné d’une photo d’un garçon de 5 ans, coiffé d’une perruque orange fluo et vêtu d’une jupe rose, avec au bras un ravissant petit sac à main. Cette tenue, celle de Daphné dans le dessin animé «Scoubidou», «Boo» l’avait demandée en vue d’une fête costumée de Halloween.

L’accoutrement a déclenché la stupeur chez les autres parents d’élève, notamment trois mamans «choquées et dégoûtées», qui ont adressé des remontrances à Sarah: comment avait-elle pu permettre à son enfant de se travestir? Avait-elle forcé son fils à s’exposer ainsi?

Sur son blog, Sarah joue la provocation: «Mon fils est gay», titre-t-elle, avant de poursuivre: «…ou il ne l’est pas. Je m’en fiche. C’est mon fils et il a cinq ans. Et je suis sa mère. Et si vous avez un problème avec ça, je ne veux pas vous connaître. Je ne suis pas inquiète que votre fils devienne une tortue ninja, alors bas les pattes!» Invitée sur le plateau de CNN, Sarah a confié avoir reçu de nombreux témoignages positifs, non seulement de personnes LGBT, mais aussi de familles «différentes» du point de vue de l’ethnie ou du handicap.

Quant aux autres enfants présents à la fête, ils n’auraient absolument pas réagi négativement au déguisement. «Boo», lui, était ravi de son costume de Daphné.

1 comments

Et si une petite fille s’était déguisée en Sherlock Holmes , aurait-elle été également montrée du doigt par 40000 personnes ?

Ce genre de peur est également très véhiculée en Suisse , j’ai vu des parents retirer furieusement des mains d’un petit garçon une poupée qu’une petite fille lui avait tendue.
Et c’était des parents tout a fait dans la norme des suisses moyen , Monsieur tout le monde .

Il y a aujourd’hui un nouveau mouvement de psychologie de l’enfance qui fait des généralités sur des clichés : il parait qu’ils auraient observé que les petits garçons choisissent naturellement des objets plutôt de couleur bleue et des filles plutôt de couleur rose.

Le problème est que ces études n’ont pas pris en considération le fait que les parents eux-mêmes ont été inculqué de ces idées , et que les enfants ne font que imiter les parents .

Je défie ces psychologues d’ajouter un test sur cette étude : observer quelle serait la couleur préférée d’un petit garçon et la couleur préférée d’une petite fille , dont le père aurait une chemise et une voiture rose et la mère a un pull bleu et une voiture bleue …

Comments are closed.

À lire également