Bars & Clubs
#non mixte

Le Salon #2

Fribourg, jeu 14 décembre, 18:00
Bars & Clubs

36 gr.

Genève, ven 22 décembre, 23:00
Community

Queersmas Market

Lausanne, dim 17 décembre, 12:00

Les gays pas égaux devant Dieu

Alors que l’enquête sur les prêtres gays fait scandale en Italie, l’Eglise luthérienne américaine réintroduit un homosexuel et une transgenre dans ses ordres.

Dimanche dernier aura marqué la fin d’une longue exclusion pour Megan Rohrer et Craig Minich lors d’une cérémonie religieuse à San Francisco. Les deux pasteurs, respectivement transgenre et gay, avaient en effet été bannis de l’Eglise luthérienne américaine depuis deux décennies. Si les homosexuels pouvaient être ordonnés, ils étaient contraints de faire vœu de célibat, contrairement aux pasteurs hétérosexuels. Une politique discriminatoire rejetée par deux Eglises de San Francisco, First United et Saint Francis, qui ont été radiées de la dénomination par l’assemblée nationale.

Il y a un an, cette même assemblée a décidé d’accepter dans ses rangs les gays et les lesbiennes sans condition et de réintégrer les entités dissidentes. L’abandon d’une politique «qui a ruiné des vies et détruit des croyances», selon les dires du Révérend Jeff Johnson, symbolise la volonté de réconciliation et de modernisation de plusieurs courants protestants. Une image bien éloignée des crispations actuelles de l’Eglise catholique.

(Source: San Francisco Chronicle)

2 thoughts on “Les gays pas égaux devant Dieu

  1. Genèse 3, v10 : il répondit: <>

    dans ce poème de la création, nous découvrons la peur et la honte.
    c’est le tout premier pas qui nous différencie de l’animal.

    aujourd’hui dans ce monde de cinglés, il y a t-il encore la peur?
    il y a t-il encore la honte ?

    alors deux mille ans après et on a encore rien compris à l’enseignement du Christ ? lui qui se nomme lui même comme étant le Fils de l’homme.

    pensez-vous qu’il suffit d’avoir des mains et des pieds, de marcher debout, de porter costume et cravate, d’avoir bac +, d’être vissé en haut de l’échelle sociale pour être un homme?
    ça c’est dans la plus part des cas une falsification de l’Homme.
    pour être enfin un Homme on a besoin d’autre chose, hélas.

    le singe fait des grimaces, et copule à longueur de journée.
    le cochon dans la nature mange et fait tout ce qu’il veut.

    L’homme lui sait qu’il ne peut pas, qu’il ne doit pas faire
    tout ce qui lui passe par la tête.

    trés bientôt il y aura des grincements de dents, et si le passeport
    à cause de la miséricorde est gratuit pour tous,
    sachez que la facture pour toutes ces abominations, la facture du
    billet de retour nous la
    paierons jusqu’au dernier centimes.

    celui qui vous parle c’est le N° zéro, pas le zéro du néant, mais
    le zéro qui fait 100 avec 10, 1000 avec 100, 100000 avec 10000.

    Saint Jean Baptiste criait dans le Désert, moi je crie dans le Désordre.

  2. @Théophile : La peur et la honte j’ai connu, et pendant trop d’années… Maintenant que j’en suis libéré, je peux te le dire, ça fait un bien fou, comme une seconde jeunesse !

    Quant à savoir si c’est bien ou mal, s’il faut le juger, l’analyser ou le décortiquer, je laisse ça aux soit disant esprits supérieurs qui pensent pouvoir juger ce qu’ils ne connaissent pas. Ça les occupent, chacun son hobby 🙂

Comments are closed.