Lausanne

Extra Viewing Party: la Finale

ven 19 juillet, 18:00
Lausanne

Bordello Foam

mer 31 juillet, 22:00
Lausanne
#places à gagner

Drag Race France Live

sam 2 novembre, 18:30
Genève

La Rioule du 1er août

jeu 1 août, 16:00

Un couple hétéro relance le débat sur l’ouverture du mariage

Tom et Katherine ont 25 ans, ils s'aiment et sont bien décidés à convoler en juste... partenariat. Affirmant «ne pas croire au mariage» en tant qu’ «institution patriarcale», ces deux Londoniens ont entamé une bataille administrative

le mois dernier, afin d’enregistrer leur couple en tant que «partenariat civil», actuellement réservé aux couples de même sexe. De ce fait, les tourtereaux ont été éconduits du bureau de l’Etat civil d’Islington, un quartier de Londres. Ils ont contesté ce refus comme «discriminatoire» et menacent de porter l’affaire devant la Cour européenne des droits de l’homme. «Il se trouve que les gays ne font pas campagne pour l’égalité dans le mariage, souligne Tom au site Pinknews.co.uk. Nous, en tant que couple straight, nous luttons pour les droits des couples straight. Mais, par implication, nous espérons que le mariage sera ouvert à tous.»

Absurdité
La revendication de Tom et Katherine pour un libre choix pour tous entre l’union traditionnelle et le partenariat civil a été rattrapé au vol par plusieurs parlementaires et organisations LGBT. Ceux-ci relèvent l’absurdité consistant à maintenir la ségrégation entre couples homo et hétéros au sein de deux formes d’unions quasiment équivalentes. D’une application plus large que le partenariat suisse, le partenariat civil britannique ne comprend, en effet, pas de restrictions concernant les questions d’adoption et d’insémination artificielle.

One thought on “Un couple hétéro relance le débat sur l’ouverture du mariage

  1. effectivement je ne vois aucun intéret à la coéxistence de des deux formes d’union, identiques, si ce n’est de refuser l’égalité de traitement entre tous les citoyens britanniques.

    Mais en France, on a encore plus aberrant : Une vraie discrimination dans le droit.

    C’est d’autant plus con que tous les pays européens semblent qu’ils devront un jour ou l’autre tout unifier. Ils ne font que perdre du temps aux couples, aux administrations, aux tribunaux…
    Ces différences de droits sont déjà un vrai casse-tête.

Comments are closed.